Le laboratoire de Nakamura adopte le robot NAO d’Aldebaran robotics

Le laboratoire Nakamura de l’université  de Tokyo (le même laboratoire qui a précédemment construit l’humanoïde de combat  UT-mu Mighty et UT-mu2 Magnum) a rejoint le programme d’Aldebaran Robotics : “Educational Partnership Program”.
Le laboratoire commencera à travailler avec 30 robots NAO cet hiver. Une partie de la recherche utilise le logiciel open source japonais JULIUS, logiciel de reconnaissance vocale.

Début 2011, Aldebaran robotics espère commercialiser la version japonaise du robot NAO, et le laboratoire Nakamura travaillera surement  avec le projet Roméo (le nouveau NAO disponible fin 2010 qui mesurera de 1,2 à 1,5 mètres). Ce robot plus grand que les précédents aura une plus grande capacité à se maintenir en équilibre que le contrôle ZMP et aidera les personnes à se redresser quand elles tombent. Il devrait peser environ 30 Kg.

Ils espèrent que le robot Roméo sera fonctionnel d’ici 4 à 5 ans et que les compagnies d’assurance participeront à l’achat pour les potentiels utilisateurs.

Laisser un commentaire