Test et avis de la balle robotique « Sphero » : un jouet pour les petits comme les plus grands !

balle robotique shpero

Sphero, développé par Orbotixest le premier robot de jeu de balle. Ce gadget est une boule à l’intérieur de laquelle se trouve un robot que vous pouvez contrôler via bluetooth à l’aide de votre smartphone ou tablette numérique. De nombreuses applications iOS et Android sont régulièrement développées pour jouer avec.

Elle est livrée avec une base de rechargement et une notice :

sphero

J’ouvre la notice de démarrage rapide et j’exécute les étapes : brancher le chargeur, y poser la boule, attendre 5 secondes, la retirer et la secouer pour la réveiller. C’est alors qu’elle commence à s’exciter toute seule en brillant de bleu, de vert et de rouge.

Connexion du Sphero

L’étape 6 de la notice m’indique qu’il faut la synchroniser avec un Iphone. N’en ayant pas sous la main (oui, je suis un pro Blackberry, honte à moi), je décide d’utiliser le seul objet Apple de la maison : l’Ipad. Je vais dans les paramètres de la tablette, j’active le bluetooth et là, Sphero est « recognized » sans problème puis « Connected ». C’est alors que mon amie arrive et me demande ce que « c’est encore que ce truc de geek » ? Vexé, je rétorque en volant son Iphone (oui, elle est pro-Apple par contre) et tente de synchroniser Sphero. Rien n’y fait, le téléphone ne reconnaît pas la boule. En effet, j’apprends plus tard que Sphero ne peut se connecter qu’à un seul terminal mobile.

Comme indiqué sur la notice, je télécharge l’application (gratuite sur l’Apple Store) et c’est parti ! Un tutoriel indique étape par étape comment démarrer la navigation de la balle. Il faut la secouer pour l’allumer puis la placer au sol. C’est alors qu’elle commence à tourner toute seule révélant un point bleu sur la surface. Ce point bleu permet de calibrer la navigation de Sphero : il faut la diriger vers soi pour indiquer où vous vous positionnez dans l’espace. Les choses sérieuses peuvent commencer… Première prise en main en vidéo :

Maîtriser Sphero

Sphero peut-être contrôlé de deux manières : via le joystick de l’application (qui est de loin la façon la plus pratique) ou en utilisant le terminal comme un guidon (bon courage). Primo, évitez de jouer avec Sphero si vous êtes en appartement et que vous avez du parquet… Mon voisin du dessous vous le confirmera : le jouet étant relativement bruyant lorsqu’il se déplace. Secundo, armez-vous de patience lorsque vous commencerez à manier la bête car il faut sacrément maîtriser les accélérations et le freinage pour obtenir une navigation fluide et sans chocs. Petite démonstration avec ce slalom (raté) :

Avec l’application de base, vous pouvez également contrôler la vitesse de la balle. Le niveau maximum est réellement impressionnant et vous permettra même d’aider votre engin à gravir des obstacles (pentes, petits reliefs tels que les moquettes épaisses ou les seuils de porte…) alors que la vitesse minimale sera utile pour réaliser un parcours précis ; mais nettement moins spectaculaire, avouons-le… Les tricks permettent d’ordonner à la balle d’effectuer des parcours pré-définis (en cercle, en carré, en zigzag).

En vous enregistrant, vous pourrez obtenir des statistiques de votre boule : nombre de kilomètres parcourus, de collisions ou de calibrage effectués. Le genre de stats que les geeks adorent se partager, d’autant plus que des points sont données suivant des défis prédéfinis (défis de distance, de collision, de calibrage etc…). De quoi se donner à cœur joie et de promener votre balle un peu partout. Vraiment partout, puisque la balle est quasi-indestructible. Conçue en polycarbonate II, le Sphero est absolument tout terrain, sur terre, sur gazon, sur carrelage et également… dans l’eau. Un vrai jouet de bain donc (à condition de ne pas noyer son iPad). J’ai pris le risque de marcher dessus et d’y mettre tout mon poids (60kg pour tout vous dire) et tout semble encore rouler à merveille…

Autour de Sphero

tablette ipad et sphero

Mais le Sphero ne serait rien sans la « Spherosphere », à savoir les nombreuses applications et la grande communauté consacrées à ce petit engin. Pour la plupart gratuites (ou à moins d’un euro), les applications font interagir la balle et ses déplacements dans une réalité augmentée.

Notons d’abord les applis les moins convaincantes à savoir les jeux d’action où il faudra faire bouger la balle à la main pour contrôler votre personnage à l’écran comme ZombieRollers où vous incarnez une boule pour écraser les zombies ou le kitschissime « Nyacat SP » dans lequel vous êtes un chat spationaute qui tue ses ennemis avec du bacon (!).  On passera également la balle sur des applis assez gadgets comme celui qui propose de dessiner sur l’Ipad ou de tracer à l’écran des parcours que le robot parcourera au sol. Utiliser la balle comme joystick ou comme crayon, c’est amusant 5 minutes mais pas de quoi se rouler par terre, c’est le cas de le dire…

Plus intéressantes sont les applications multi-joueurs ; plus funs, plus accessibles et aussi plus « casual » pour se marrer entre potes. L’application « Color Grab » teste les réflexes des joueurs en les mettant au défi d’aggriper la balle au moment où elle brille d’une couleur annoncée. Ou encore « Pass Sphero » qui revisite l’ancestral jeu de la bombe où les joueurs doivent se passer la balle avant le décompte fatal…

D’autres applications construisent davantage d’interactivité avec la réalité : on notera notamment l’inutile mais tellement drôle « Sphero Golf » qui vous propose de poser un gobelet au sol et vous offre à l’écran un vrai club de golf. Ou encore l’impressionnant Sharky qui utilise à bon escient la caméra de votre tablette ou smartphone pour intégrer à l’écran un castor modélisé à la place de votre robot. Petite démonstration en vidéo :

En bref, Sphero reste un « jouet » réservé aux amateurs et aux grands enfants qui exploiteront les infinies possibilités d’utilisation de la balle et auront la patience de maîtriser les mouvements du robot. Les autres buteront peut-être sur son prix assez élevé ; environ une centaine d’euros… Un beau cadeau pour geek averti.

Elle est disponible à 124,90€ sur le site de Bestofrobot que je remercie vivement de nous avoir permis de tester cette petite balle robotique.   Vous en savez désormais un peu plus sur la Sphero.

——–

D’autres tests de robots sont en préparation. D’ailleurs, sachez que le meilleur moyen d’être tenu au courant de la publication de nouveaux tests est de cliquer j’aime sur notre page Facebook, ou de nous suivre sur Twitter.

2 Comments

  1. erfindel 14 août 2013
    • Cédric Beck 14 août 2013

Laisser un commentaire