Test et avis du robot tondeuse Blitz Wiper X de Zucchetti

Le robot tondeuse Blitz Wiper X est fabriqué par la société Zucchetti. C’est le modèle d’entrée de gamme de la série Blitz destiné aux pelouses ne dépassant pas 400m2.

Il s’avérera être un assistant plutôt efficace pour autant que le terrain soit préparé au préalable (cailloux, morceaux de bois et autres obstacles, bordures à poser pour protéger les plantations) et qu’on accepte l’idée que la pelouse ne sera parfaitement tondue qu’après plusieurs cycles d’utilisation de l’appareil.

Un grand merci à Guarkhan pour la réalisation de ce test. Si vous aussi vous souhaitez publier un test sur votre robot tondeuse, contactez-moi.

Le robot est livré avec

Minimum syndical pour notre Robot tondeuse, qui est livré avec :

  • un manuel, plutôt clair avec beaucoup d’images pour expliquer les différents cas de figure d’utilisation du Robot, et les conseils de balisage des zones à tondre ;
  • un chargeur ;
  • un rehausseur de lame (une plaque ronde, dite « entretoise ») et ses 4 vis pour fixer entre le moteur rotatif et les lames.

Pas de télécommande, pas de câble périmétrique à enterrer (cable reconnu par le robot tondeuse pour délimiter le jardin et qui est vendu avec le modèle supérieur Wiper Joy WP).
Pas de lame de rechange non plus.

Description du Blitz Wiper X

dimension robot blitz wipper

Sur la partie supérieure un bouton « Start/Stop » et un bouton « On/Off ». Il y a également un voyant indiquant le niveau de charge de la batterie et un voyant “pause” quand vous suspendez l’utilisation en cours de du robot.

Il dispose de deux poignées sur le dessus ce qui facilite son transport, même si son poids est relativement léger (moins de 8kg).

blitz robot tondeuse wipper

 

Sur les cotés : 4 roues motrices dont deux avec connecteurs (un noir et un rouge) pour le chargeur – même système que pour une batterie de voiture. Au branchement : brancher d’abord le connecteur noir, puis la rouge. En débranchant : d’abord le rouge puis le noire.

robot blitz

La partie inférieure : une lame formant une étoile à quatre branches, fixée sur un moteur rotatif. C’est ici également que se trouvent les 6 capteurs d’herbe.

sous robot blitz wipper

Principe de fonctionnement / navigation du Wiper Blitz

Il est conseillé par le fabricant de faire une charge de nuit complète avant la première utilisation afin d’optimiser la durée de vie de la batterie.

La durée de charge est de 3h pour une autonomie d’environ 3h30. Il peut tondre jusqu’à 400m2 avec une charge complète.

Le Wiper Blitz ne détecte pas les trous, il n’a pas de capteur de vide. Il s’arrête lorsqu‘il passe sur une zone/bande de 25 cm de large sans herbe ou rencontre un obstacle dur d’au moins 9 cm de hauteur.

obtacles robot tondeuse

Avec ses 4 roues motrices, il peut monter et descendre des pentes avec des différences de niveau allant jusqu’à 27° (pente à 50%)

Il fonctionne selon la technique du mulching, c’est-à-dire que l’herbe est coupée en fine particules et déposée sur le gazon, invisible à l’œil nu. Ainsi, aucun sac d’herbe à remplir après la tonte. De plus, il s’agit d’un engrais naturel. C’est le principe utilisé pour les terrains de golf.

Il a un système de modulation de vitesse de la lame. Lorsque le robot ne détecte pas d’herbe ou passe sur une zone tondue, la lame ralentie, économisant ainsi l’énergie du robot.

Quelques chiffres pour résumer ses capacités :

  • Nombre de batterie (s) au lithium-ion 1×6.9 Ah
  • Capacité de tonte 400 à 500 m2
  • Capacité de tonte par heure 100 à 200 m2
  • Vitesse de tonte 16m/min
  • Autonomie 3 h
  • Type de rechargement manuel
  • Temps de charge indicatif 3 h
  • Dénivelé accepté 48 % (=27°)
  • Hauteur de tonte réglable 34 ou 40 mm
  • Diamètre de lame 24 cm
  • Lame aiguisable : oui
  • Type de lame en étoile
  • Modulation de la vitesse de lame 2 vitesses
  • Arrêt de lame instantané Au contact de la poignée et/ou en cas de basculement
  • Poids 7.9 Kg
  • Garantie 2 ans (consommables exclus)

Tests du robot sur un terrain dégagé

Détails du terrain sur lequel le test a été effectué

Pour un total de 200m2, un terrain en forme de « L » avec une partie plate avec balançoire, et une partie en pente. Sur les bords, plantes, haies ainsi qu’une terrasse surélevée par rapport au jardin. Au milieu du terrain en pente : un barbecue en pierre après une chute de 10cm environ entre la terre du jardin et le barbecue.

Pas d’endroit spécifique indiqué par le constructeur pour placer le robot sur le terrain à tondre, il faut simplement un mètre devant et derrière le robot. Je le pose au milieu du jardin.

D’abord appuyer sur « On », un « bip » se fait entendre. La machine est prête et j’appuie sur « Start ». Elle se lance dans un rituel consistant à faire environ un mètre dans un sens, puis un mètre à l’opposé avant de lancer ses lames.

La première impression à ce moment là est que ce robot tondeuse est peu bruyant. On est loin du vacarme d’une tondeuse électrique. Il sera donc possible d’utiliser le robot en soirée, le dimanche ou les jours fériés sans déranger les voisins. A l’intérieur de la maison les fenêtres fermées, je ne l’entends pas du tout.

Deuxième impression : ça coupe, et plutôt vite.

robot tondeuse en action

 

A l’approche des tulipes, c’est la goutte de sueur qui apparaît sur un front angoissé (celui de ma femme). Je la rassure en lui citant sereinement les passages du manuel qui mentionnent que le robot détecte les obstacles d’au moins 9cm pour faire demi-tour à leur contact. J’y crois. Je croise les doigts. Je ferme les yeux. Puis… on crie. Dommage (pour les tulipes), le robot roule dessus et y revient avec une insistance proche du sadisme. Nous ne reverrons nos tulipes qu’au printemps prochain. Rest in peace.

Le balisage de la pelouse

Suite à cette première expérience et avant que le carnage ne s’étende, je cours dans un magasin spécialisé pour acheter des bordures, une vingtaine à base de branchettes de bois assemblées, avec des pics métalliques à chaque extrémité à planter dans le sol. Je délimite ainsi les zones « sensibles » du jardin (arbres, parterres de fleur, contour du barbecue).

Je reprends le test. Le robot fonce sur les bordures et ne cesse que si la résistance est suffisante. Conclusion : deux pics métallique plantés dans une terre relativement molle, ce n’est pas suffisant. Certes les plantations sont sauvées, mais les bordures doivent être replacées, ré-enfoncées à chaque utilisation de la tondeuse qui les aura couchées.

Je retourne au magasin et cette fois je prends plus costaud : bordures en bambou (le stade suivant, c’est les parpaings… j’espère ne pas avoir à en arriver là !). Les « pics » de bambou ont un diamètre plus large, et se montrent plus stables et résistants aux coups de bélier du robot.

test robot blitz wipper

Précision du SAV que j’ai contacté sur ce point notamment : il faut des délimitations/protections dures. La présence de délimitations supérieures à 9cm mais souples ne suffissent pas pour arrêter le robot. Le Wiper Blitz X est une brute bodybuildée, ça c’est dit.

Une navigation aléatoire

3e tentative donc, la machine est lancée. Elle réalise un parcours en forme d’étoile avec des trajets plus ou moins longs puis revient sur ses « pas », soit parce qu’elle a buté sur quelque chose soit en décidant d’elle-même, et en déviant légèrement à chaque fois lors de son trajet retour. (Photo ci-dessous, on distingue nettement le tracé du parcours effectué et ce qui pourrait ressembler à une étoile).

blitz

Voici le robot en action :

On peut être agacé, comme certains ont pu l’être avec les aspirateurs robots à déplacement aléatoire, car souvent le Blitz passe à coté d’une touffe d’herbe et ne la tond pas. Souvent il finira à force d’aller et retours par la tondre. Malheureusement, il arrivera aussi que le Blitz considère la tonte finie, s’arrête, alors que des zones n’ont pas été toutes tondues.

Que faire alors ? Je prends le robot, le pose sur la touffe non tondue, et le démarre. Il fait son rituel d’avant et arrière à l’issu duquel il lance ses lames, mais repart systématiquement à coté de la zone à tondre.
Deuxième idée : je prends le robot en marche (lames en fonctionnement) pour le poser sur la zone mais la sécurité est très bien faite puisque le robot s’arrête dès qu’il est soulevé du sol..
Je décide de relancer une tonte plus tard. La tondeuse améliorera la situation, mais il restera encore quelques zones au milieu du jardin qui auront été épargnées. Pratiquement 4 heures de tonte pour 200m2 et avec un résultat qui n’est pas parfait.

Pour conclure, le robot avec un seul cycle de tonte ne fera pas un travail parfait. Ce type de robot à navigation aléatoire est à utiliser plusieurs fois pour obtenir une coupe uniforme sur toute la pelouse.

A noter qu’il est arrivé, lors de plusieurs utilisations, que le robot se focalise sur une zone d’un m2 sans herbe, sans feuille (les feuilles étant considérées par la machine comme « à tondre ») et d’y rester de très longues minutes, et parfois jusqu’à l’arrêt de la machine quand bien même la batterie était encore chargée et le reste du jardin à tondre.

 

 

Test du robot sur terrain étroit

Détail du terrain

Pour un total de 100m2 : deux espaces verts (50m2 chacun environ), séparés au milieu par des escaliers en pierre légèrement surélevés par rapport au terrain. Sur l’un des deux espaces verts plusieurs plantations dont un arbre et des rosiers. Sur l’autre surface : rien, mais les bords délimités par des arbustes.

Sur la première zone : le constat est ici plus cuisant – le Blitz X n’a pas d’espace suffisant pour circuler entre les plantations. Il butte sur chaque obstacle comme une boule de flipper et fini par stagner entre les obstacles dans un incessant aller-retour. Ce type de robot n’est donc pas utilisable sur des bandes d’herbe trop étroites.

Concernant les marches en pierre, le robot a grimpé dessus, bascule légèrement et y tape les lames. Il escalade légèrement avant de comprendre qu’il n’a rien à faire là et de repartir en arrière. Les marches d’une hauteur de moins de 9 cm sont donc des zones à baliser également.

La seconde zone qui est délimitée par des arbustes (sans herbes dessous) formant une haie : le Blitz y a empalé ses lames dans les racines.

Pour ces deux derniers points, il est précisé dans la notice qu’il faut baliser ces zones à risque (racines, marches). Ce que je n’avais pas fait, à tord.

A noter que la version supérieure du Blitz (le Blitz XP) dispose de détecteurs de marches d’escalier pour 200 euros de plus en moyenne selon les fournisseurs. Pas forcément utile pour tous, mais il faut le savoir car le coût pour préparer le terrain peut être supérieur à 200€ si on installe des bordures en bambou comme je l’ai fait.

Conclusion

Très simple d’utilisation (« click and go »), le Blitz s’avère être un assistant correct qui ne vous exonérera pas du passage de la tondeuse à fil pour couper l’herbe le long des bordures, car il ne les atteint pas. J’ai également constaté que le robot était plus adapté à des espaces larges et peu encombrés, mais cela semble être le cas pour tous les robots tondeuses.

Sa discrétion vous permettra de l’utiliser à des heures tardives ou des jours non autorisés pour des tondeuses plus bruyantes.

Attention à la hauteur minimal de tonte : par défaut et donc sans l’ajout de l’entretoise qui abaisse la lame et réalise une tonte encore plus courte, c’est déjà très court. En période de grande chaleur, sans un arrosage régulier du gazon (justement souvent interdit à ces périodes) le gazon grillera au soleil car n’étant pas suffisamment haut il n’aura pas pu conserver l’humidité de la rosée matinale. De plus, l’inconvénient d’une tonte aussi courte et que cela favorise l’apparition de la mousse et de plantes tels les pissenlits et marguerites qui prennent rapidement le dessus et ne sont pas toujours appréciés des amoureux du jardin.

Enfin, à ce prix (généralement constaté entre 1239 et 1349 euros), une télécommande/système de guidage bluetooth pour faire les finitions aurait été appréciable et aurait pu faire la différence, ainsi qu’une lame de rechange.

__

Vous en savez désormais un peu plus sur le Blitz Wiper X. Des tests sont en préparation, cela concerne d’autres robots : tondeuse, aspirateur et robot laveur. Restez branchés.

D’ailleurs, sachez que le meilleur moyen d’être tenu au courant de l’actualité de Kelrobot est de cliquer j’aime sur notre page Facebook, ou de nous suivre sur Twitter

Laisser un commentaire

  1. Bonjour.

    Pourriez vous SVP me fournir 2 roues motrices (ou seulement les pneus) pour ma tondeuse Robot BLITZ XP qui patinent trop facilement et creusent la terre au lieu d’avancer… Il sont durs et un peu usés.
    Et à quel prix ? Délai ? Etc…
    A vous lire.
    D’avance merci.
    Cordialement.
    Jean Paul ALARD
    51100 REIMS

  2. Guarklan

    j’ai un souci supplémentaire que je n’ai pas évoqué.
    En plus de l’espace d’environ 400 m2 avec les problèmes indiqués, j’en ai un autre, devant la maison et donc totalement indépendant. Le fil périmétrique ne peut y être raccordé à la base de chargement et très difficilement à une source d’électricité …

  3. Guarkhan
    Merci de ta réponse
    pour le budget, je crois difficile d’envisager moins de 1000 à 1200 € .. voire un peu plus
    Pas de racines apparentes mais une douzaine d’arbres ou arbustes non protégés c’est pourquoi je pense que le fil périmétrique serait certainement la solution.
    la surface est divisée par une allée en graviers d’environ 1m20.
    Quelle serait la solution pour aller de l’un à l’autre espace.

  4. @Michel: Bonjour Michel, pour affiner la réponse 1/ quel serait ton budget? 2/ quel type de terrain as-tu (bcp de racines des arbres sont-elles apparentes, de parterre de fleurs, de petits plantations actuellement « non protégées » par des bordures, marches en « dur »…?)

    selon le cas une tondeuse sans fil périmétrique peut faire l’affaire mais si tu as des plantations à protéger ou des racines apparentes: mettre en place des bordures pour proteger ces plantes ou les lames de ta tondeuse peut s’avérer couteux (je viens de remettre 250 euros de bordures chez moi il y a 2 semaines, j’utilise toujours la même tondeuse Blitz achetée en 2012).
    A+

  5. j’envisage l’achat d’un robot tondeuse mais je ne sais absolument pas vers quel modèle me diriger. 400 à 500 m2 de surface avec plusieurs arbres, obstacles divers et passages étroits.
    Avec ou sans fil périmétrique ..??
    Qui voudra me conseiller
    Merci

  6. Profondément déçue, 3 pannes : carte mère, batterie, capteurs, mal conseillée j’ai un terrain comme un terrain de golf que le robot n’a jamais pu tondre (je suis retournée au siège social sans aucun retour positif ) n’achetez surtout pas cette marque !!!

  7. Bonjour, robot acheté en avril 2012. Depuis 3 pannes dont 2 avec retour au siège social de la société. Pas de service après vente. On vous prend pour un imbécile tout simplement en vous accusant d être de mauvaise foie. Eu le directeur commercial en ligne qui me prend pour un chiant. Son robot ne fonctionne pas. Depuis août dernier plus de robot et aucunes nouvelles. Mon revendeur un petit commerçant de proximité ne sait plus quoi faire. Il a intenté un procès. La société qui commercialise le robot en France n à même pas pris soin de se faire représenter à l expertise de janvier dernier. Ne pas acheter ce robot !!!!

  8. En 2012 j’ ai préféré acheter 3 wiper de base fait pour 400m2 car j’ai un terrain de 800m2 en Normandie la saison été 2012 tous fut parfait sauf pour un qui a du retourner au sav (impossible de l’allumer une fois charger avec le bouton « on » par contre il s’allumait lors qu on recharge )En 2013 après l’hiver de nouveau la même pannes pour 1, puis moteur grille pour l’autre (charbon coincé)j’ai intervertie les moteurs mais au lieu de redémarrer « on » fait comme l’autre (sur lequel j’avais récupéré le moteur pensant évité un retour sav)
    En conclusion fiabilité 1/3 ce qui est très décevant pour le prix ce qui serait bien
    – pouvoir changer les batteries plus facilement ce qui me permettrai d’utiliser les 2 récupérés sur les 2 en panne
    – un moyen de réinitialiser le système simplement (par internet)
    – vente de moteur comme pièce détacher

  9. @Cédric

    effectivement le site semble mal fichu. Toutefois l’adresse m’a été transmise hier par le distributeur en France de la tondeuse (service commercial et en copie leur service SAV) avec lequel j’ai été en relation lorsque j’ai eu quelques questions sur la tondeuse. En voyant l’adresse (borobot) j’ai d’abord cru qu’ils m’envoyaient sur le site de Best Of Robot sur lequel j’ai acheté ma tondeuse. Et en fait non. Pour info je n’ai toujours pas acheté les lames alors je ne peux pas confirmer que tout se passe bien via ce site « étrange ».

    Pour l’usure, à vrai dire je n’en sais rien. Je me dis que les premiers essais de la tondeuse il y a quelques mois ont été un peu violents (manque de balisage dans le jardin – elles ont tapé sur des marches) et que les lames ont eu quelques sequelles qui ont acceléré l’usure « normale ». Aujourd’hui les lames sont oranges comme si elles avaient étaient passée aux flammes, oxydées, bouffées sur les bords. L’herbe étant à priori verte et tendre je ne comprends pas trop du coup. Ca n’empeche pas la tondeuse de couper l’herbe. Il faudrait probablement aiguiser les lames également. Mais quand je vois la différence avec la 3e photo du test (tondeuse à l’envers – à ce moment là le terrain était balisé et les lames ne tapaient que dans l’herbe), je suis vraiment surpris de l’évolution.

  10. Bonjour

    pour ceux que ça interesse, petite info « prix ». La tondeuse est à 1190 euros sur http://www.borobot.fr

    Autre info: la tondeuse achetée fin mars doit déjà remplacer ses lames (3 mois et demi d’utilisation au rythme de 2 tontes par semaine en moyenne). Compter 60 euros (hors frais de livraison) pour les remplacer.

  11. @ Doryphore: je regrette de ne pas en avoir discuté avec toi avant. Quelle bonne affaire! 50% de moins pour une journée d’utilisation, c’est clair, ça vaut le coup!

    @ Marie56: J’ai un ami qui a investi dans une tondeuse pour 3000m2 à tondre. Sa tondeuse detecte les trous, pas de cable périmétrique, pas de station de charge, waterproof, juste certaines plantations à protéger et une émission de CO2 un peu plus importante. Il l’a eu pour 100 euros pièce, dans le Larzac. Fabrication française. On en trouve aussi à Chambery, Pornic, et plusieurs autres endroits en France. Aucune usure prématurée, ça amuse les enfants, ils font des pulls avec pour l’hiver et un méchoui avec les potes l’été. Des moutons nains :)
    Quand je lui raconte mes déboires pour faire tourner ma machine à 1400 euros sur 200m2, ça le fait bien marrer ;)

    http://www.marche.fr/moutons/

  12. Je suis entièrement d’accord avec le fait d’investir parfois un peu plus pour éviter d’autres frais. C’est pour cela que l’avis d’autres personnes s’avère tellement utile lorsqu’on s’apprête à faire un investissement.

    Bien sûr, au final, on s’adapte, mais si l’on peut éviter des frais supplémentaires, autant les éviter. C’est très chic de la part des personnes qui le signalent car ça permet à d’autres de mieux « penser » leur achat.

    Bon, je ne suis pas dans le bon sujet car j’ai investi dans une tondeuse qui demande une installation préalable d’un câble de périmètre (Robomow RM510) mais tout avis s’avère utile et je reste très intéressée à savoir comment ça se passe pour les modèles sans installation.

    L’installation d’un câble est contraignante au départ et il faut vraiment être très très attentif lors de la pose et ne rien négliger. C’est très important de le savoir. On ne peut absolument pas bâcler cette installation. Ce n’est pas difficile à faire, mais il faut le faire très soigneusement.

    Ce type de tondeuse est en général moins cher (de quelques centaines d’euros, mais on retrouve ces frais dans du matériel supplémentaire à acheter (piquets de fixation du câble, câble, joints de câble, …)

    Donc les différences de prix entre modèles avec installation préalable et modèles sans se justifie d’une certaine façon.

    En tout cas, avoir trouvé cette tondeuse à moitié prix était vraiment une affaire à ne pas laisser passer. J’aurais fait de même.

  13. Bonjour

    Bonne remarque, Guarkhan, c’est vrai que ça peut monter vite, et que j’ai choisi ce modèle pour ne mettre aucune protection…..
    Pour le prix, j’estime avoir fait une affaire, je l’ai eu 50% – cher : le robot a fait 1 journée de démo, dans un salon : 900 € au lieu de 1 800 €
    N’hésitez pas à négocier, la marge des revendeurs est très excessive…..ainsi que sur les pièces.
    Sinon, je le trouve, pour l’instant, très bien et robuste (pour du matériel italien !), mais ils en vendent dans le monde entier sous différentes marques….
    Pour info le bloc chargeur existe au canada pour 19 €, vendu chez les officiels de 150 à 200 €……

    Salut

  14. @ Screetch (un fan de la série « Sauvé par le gong? »): A ma connaissance c’est un constructeur Italien. Si tu parviens à te la faire prêter pour la tester également de ton coté, n’hésites pas à nous faire part de ton expérience. Pour info : « Fabriquée en Europe (Italie) Les tondeuses robots sont fabriquées en Italie par Zucchetti Centro Sistemi. Zucchetti Centro Sistemi est la société du Groupe Zucchetti qui travaille dans le secteur de la robotique et de l’informatique. L’entreprise, certifiée UNI EN ISO 9000, a obtenu la marque de qualité italienne CSQ et la marque internationale IQ-NET. »

    @ Tuleggi: Merci, et si tu as des questions particulières sur le fonctionnement de l’appareil je suis à ta disposition pour y répondre :)

    @ Doryphore: la L50 evolution est la gamme supérieure, à un prix supérieur également (j’ai relevé +250 à +600 euros selon les fournisseurs par rapport au prix de la Blitz X) et pour 800m2 (contre 400 à 500m2 pour la Blitz X). Néanmoins si on doit acheter beaucoup de protections (pour info mes bordures en bambou m’ont couté 21 euros pièces, il y en a une vingtaine que j’ai dû acheter pour protéger les plantations… et oui: plus de 400 euros non prévus!), alors prendre cette gamme supérieure de tondeuse robot peut être un choix à ne pas négliger.

    @ Marie56: Merci Marie, quelle tondeuse as-tu? Quels pièges as tu eu à contourner? C’est amusant de voir qu’alors que nous pensons nous débarrasser d’une corvée par l’achat élevé d’un tel appareil, finalement c’est nous qui en sommes les esclaves lors des premières utilisations.

  15. Bonjour et un grand merci pour ce test que je trouve très objectif, d’autant plus que je ne possède pas ce robot, mais un modèle pour lequel il faut une installation préalable et qui a également ses pièges et limites.

    Je pense que personne ne conteste le fait que le modèle Blitz (entrée de gamme) a des capteurs de pelouse. Le problème semble être le type de l’espace à prendre en compte lors du passage de la tondeuse. Celui-ci doit, lorsque la pelouse s’arrête et avant les fleurs ou massifs, offrir une surface de terre ou autre, bien nette, qui permette à la tondeuse de reconnaître qu’il n’y a plus d’herbe. Si elle va au contact d’un obstacle, celui-ci doit être conséquent pour qu’elle le heurte et s’en détourne. Chez moi, par exemple, j’ai des petits groseilliers et framboisiers, ainsi que trois jeunes plans de rhubarbe. Un peu paresseuse, je ne les ai pas clairement délimités avec un bel espace de terre ratissée autour. Ainsi, si j’avais opté pour cette tondeuse, elle aurait sans doute croqué mes plans de rhubarbe et se serait peut-être coincée autour de mes arbustes.

    Que l’on opte pour un modèle ou pour l’autre, je crois qu’il faut un minimum de préparation et d’isolation de ce que l’on veut protéger (soit à l’aide de bambous, soit en laissant autour une belle surface de terre entretenue).

    Encore bravo et merci pour ce test. C’est un excellent travail.

  16. Salut,

    Je posséde le Zuchetti L50 evolution avec sa base de rechargement depuis janvier 2012

    Il fonctionne super bien : il est équipe de détecteurs de vide et de pelouse, il ne coupe pas les fleurs des massifs, il retourne seul à sa base se recharger.
    Il sort tous les jours, à la même heure. La pelouse est nickel, bien sur, il faut plusieurs passages pour que tout soit tondu, au début, il peut y avoir une touffe, mais sur plusieurs jours, ce phénomène disparait. La 1ere fois, réaliser plusieurs tontes.
    La batterie est endurante, il termine mes 200 m² avant qu’elle ne soit usée.
    Enfin, pas de fil périmétrique

    Doryphore

  17. Je ne l’ai pas encore testée celle ci. Elle ne m’inspire pas confiance, je l’ai vue vendue depuis quelques années sous des marques différentes, même chez Leclerc l’an dernier. C’est un constructeur chinois qui semble le proposer à qui le veux avec sa propre marque…

    En même temps, je serais curieux de voir ce que donne un robot tondeuse qui n’a pas besoin de fil (même si un fil périphérique est déjà installé chez moi…). Va falloir que je m’en fasse prêter un ^^