Test et avis du robot balai RoboMop Softbase : c’est petit, simple, efficace et pas cher !

Le RoboMop Softbase est un robot balai pour sols durs à prix mini (on le trouve à partir de 40€) parfait pour nettoyer les poussières et cheveux. Surprenant, il se faufile dans les moindre recoins, rapidement et silencieusement.
Au déballage on a le sentiment d’avoir entre les mains un gadget, mais pour seulement 40€ il remplit parfaitement sa mission de dépoussiérer les sols entre 2 passages d’aspirateur. Il est idéal si vous avez des animaux qui perdent leurs poils. C’est selon moi une réelle alternative à la première version du Mint qui est commercialisé à 299€ !

Edit 16 octobre : une nouvelle version est en vente, le RoboMop Green, plus écologique et économique grâce à une lingette réutilisable.

Contenu de la boite

  • Balai RoboMop
  • Boule robotique
  • Accu rechargeable intégré
  • Chargeur
  • 5 lingettes (frotteurs électrostatiques)

contenu-boite-robomop

La structure

robot balai

Avec 29 cm, le diamètre de la structure est inférieur à celui des aspirateurs robots ce qui lui permet de se faufiler sous les chaises comme nous le verrons. En revanche, sa hauteur (9cm) est identique aux aspirateurs robots.

Fonctionnement du RoboMop

Il suffit de fixer un frotteur électrostatique qui absorbe les poussières, de régler le temps de nettoyage sur la boule robotique (1h30, 1h ou 30 minutes) et de la placer dans le cadre de nettoyage.

robomop robot balai

Le temps de chargement est de 3 à 5h.

Il peut être utilisé sur des sols durs comme les planchers en bois, la granite, le marbre, les carreaux en céramique, le linoléum pour des surfaces allant jusqu’à 60 m2.

Sa navigation est aléatoire. Il navigue plutôt bien entre les pièces et les obstacles. Ses bords souples lui permettent d’atteindre les bordures et les coins.

En revanche, il est incapable de franchir les barres de seuil qui peuvent séparer les pièces. Si vous avez des barres de seuil il vous faudra donc le déplacer vous même dans chaque pièce. L’avantage est qu’il ne montera pas sur vos tapis !

Il est très silencieux, vous pourrez le faire fonctionner sans problème la nuit. Néanmoins le roulement de la boule sur mon carrelage n’est pas très agréable et en devient vite agaçant.

Équipé d’un détecteur d’obstacles, ROBOMOP rebondit délicatement d’un obstacle à l’autre sans dommage pour les objets grâce aux bords souples de la structure.

Zoom sur les lingettes

Les lingettes anti-poussières ont été conçues pour attirer et retenir la poussière. L’attraction des poussières est obtenue par la composition de fibres du tissu qui produit de l’électricité statique grâce au frottement réalisé entre la lingette et la surface du sol. Elle est conçue avec des poches à poussières microscopiques qui absorbent et transportent les poussières jusqu’au centre du textile.
Le manuel indique que la lingette doit être jetée une fois qu’elle est complètement sale. Avec seulement 5 lingettes vendues avec le Robomop vous devrez donc en acheter rapidement d’autres. Elles sont vendues par 20 pour 13€. Petite astuce : vous pouvez nettoyer la lingette avec un aspirateur ce qui augmentera sa durée de vie. A noter qu’elles sont réversibles.

lingette robomop

En conclusion

Très simple à utiliser, le Robomop Softbase permet de dépoussiérer régulièrement les pièces de la maison entre 2 passages d’aspirateur.

Ce robot entièrement autonome remplit parfaitement sa tâche de nettoyage, y compris le long des bordures et dans les coins. Il ne remplace cependant pas un aspirateur car il est incapable de nettoyer autre chose que de la poussière, des cheveux ou poils mais après tout on ne lui demande pas plus !

Très bon rapport qualité/prix pour le service rendu.

boutique kelrobot

 

12 Comments

  1. Emilie 25 mars 2013
  2. Emilie 25 mars 2013
  3. aspirofan 20 février 2013
  4. gaboo_bl 14 février 2013
    • Cédric 14 février 2013
  5. tom 13 février 2013
  6. Ycorp 13 février 2013
  7. Jojo 13 février 2013
  8. Cédric 13 février 2013
  9. Ycorp 12 février 2013
  10. Ycorp 12 février 2013
  11. Dvyx 12 février 2013

Laisser un commentaire