Test et avis du robot laveur multi-surfaces Hobot d’e.ziclean®

De toutes les tâches ménagères, le nettoyage des vitres est loin d’être notre corvée préférée. Fatigante, longue, périlleuse parfois… bref, beaucoup d’énergie dépensée pour un résultat parfois décevant lorsque le soleil montre le bout de son nez…
Après le test du robot laveur de vitre Winbot 710 & 730, voici celui du robot Hobot d’E.zicom Robotics commercialisé en France depuis 2013. Innovant, c’est le 1er robot conçu pour laver toute surface plane et dure, que ce soit les vitres du salon, les parois de douche, les miroirs, la crédence de la salle de bain, les tables vitrées ou même les petites surfaces au sol !

Le Hobot est disponible sur Amazon.fr (livraison offerte)

robot_laveur_e.zicom_e.ziclean_hobot

A l’ouverture de l’emballage on découvre :

  • 1 télécommande
  • 1 alimentation de 2,30 mètres bloc inclus
  • 12 pads microfibres
  • 2 supports pour pads
  • 1 cordon de sécurité avec mousqueton
  • 1 rallonge de 4 mètres
  • 1 guide de prise en main rapide
  • 1 manuel utilisateur
  • Et bien sûr le robot prêt à l’emploi, avec 2 supports pads et 2 pads (soit un total de 14 pads et non pas 12 comme annoncé par le fabricant).

Image

Je ne vois pas trop l’utilité des deux supports de pads supplémentaires, sauf en cas d’accident peut-être, mais ils semblent plutôt robustes.

Supports pads, manuel, et guide de prise en main rapide :

Image

Le robot se veut très simple d’utilisation, et il l’est vraiment. Après l’avoir rechargé pendant 3 heures, il suffit de le poser sur la vitre, et à appuyer sur ON. En quelques secondes il est maintenu à la surface par aspiration, on lance alors 1 des 3 programmes automatiques à partir de la télécommande. Et c’est tout.
Le fabricant met en avant cette simplicité, même avant l’ouverture de la boîte.

Image

Dans quelles conditions utiliser le Hobot ?

Le Hobot est conçu pour le nettoyage courant, il s’attaquera donc à la poussière, aux petites marques de gouttes de pluie, mais pas aux saletés incrustées. Attention aux rayures ! Si de la terre ou tout autre résidu solide s’est fixé à votre porte vitrée, il faudra impérativement effectuer un pré-nettoyage.

robot_laveur_hobot

Ce robot ne se contente pas des vitres, il est multi-surfaces. Le support doit être plat, lisse et dur, le reste, il en fait son affaire pour peu que la surface soit inférieure à 30 m2 (hauteur maximum 6m, largeur maximum 5 m), pas d’épaisseur minimum donc. Il acceptera sans broncher toutes les positions et inclinaisons. Bien entendu, à l’extérieur il ne doit pas pleuvoir, et la température doit être comprise entre 0 et 40 degrés.

Il peut donc nettoyer le plafond et le toit de votre véranda, comme votre meuble laqué ou la paroi de votre douche. A noter que le fabricant indique que la vitre doit avoir un rebord. Pourtant, je l’ai testé sur une paroi de douche sans rebord et sous ma table vitrée sans problème car il détecte le vide grâce à ses capteurs infrarouges latéraux.

Pour ma table, il a contourné les pieds qui forment un angle droit sans oublier le moindre cm2, assez épatant. Inutile donc de préciser que les vitraux, verrières, et autre rosaces décoratives seront difficilement nettoyables si la surface n’est pas totalement plane.

Pour les surfaces difficilement accessibles, on dirige son robot avec la télécommande en veillant à utiliser la corde de sécurité pour prévenir toute chute accidentelle et on lance le programme. Bien qu’il soit nécessaire de le charger 3 heures avant utilisation, le robot a besoin d’être relié au secteur pour fonctionner. Cela peut sembler contraignant, mais à l’usage je m’y suis habitué. Etant donné que j’utilise le cordon de sécurité, je ne suis pas à un cordon près. En cas de panne de courant, le robot s’arrêtera et l’autonomie de sa batterie lui permettra de rester fixé à la surface pendant 30 minutes.
On le récupère en tirant doucement sur la corde.

Fonctionnement

Le robot se déplace en zigzaguant, les deux patins tournent sur eux-mêmes, l’un après l’autre, tout en restant fixés à la surface par aspiration. Cela fonctionne bien. Sans chuter, le robot va se déplacer et nettoyer l’intégralité de la surface.
Au lancement, il calculera la surface à nettoyer et effectuera sa mission sans problème. La calibration fonctionne aussi bien pour les surfaces horizontales que verticales. Les bords de la vitre seront aussi bien nettoyés que le centre de la surface. En revanche, il ne pourra rien faire pour les angles. On sera donc obligés de les faire nous-mêmes. Si la surface n’est pas adéquate, il bipera et s’arrêtera pour éviter tout risque de chute.

Lorsque le Hobot a terminé sa tâche, il me prévient par signal sonore. 4 minutes par m2, vous serez surpris par sa rapidité. La vidéo n’illustrera pas forcément le côté rapide, le robot s’est vraiment attardé sur la partie inférieure de la vitre. Je pense que la vitre étroite l’a un peu perturbé. J’ai choisi de vous le présenter à l’œuvre sur une bibliothèque pour éviter le contre-jour de mes fenêtres, désolé de vous présenter mes bibelots et mes souvenirs de vacances !

Changement des Pads

Les pads en micro-fibre font penser à des charlottes, comme celles utilisées par le personnel hospitalier. Ils se lavent en machine, sont utilisables des deux côtés. Nul besoin d’être habile, ils se positionnent facilement sur le robot.

pad e.ezicom hobot
Pour avoir un résultat satisfaisant, il faut les changer régulièrement. La durée de vie annoncée est de 6 mois, et il vous en coûtera 29.99 euros pour un lot de 12 pièces.

Résultat et impressions

Surpris par sa rapidité donc, il faudra néanmoins le relancer une seconde fois, voire une troisième si la vitre est très sale. Le robot est prévu pour le nettoyage courant, donc fréquent et régulier. Dans ces conditions, le résultat sera à la hauteur de nos attentes. Le problème, c’est que la majorité des utilisateurs attendent que leurs vitres soient sale pour les nettoyer. En tout cas, moi je procède ainsi.
Image

Ce robot vous donnera-t-il envie de nettoyer vos vitres plus fréquemment et régulièrement pour obtenir le résultat optimal promis et surtout désiré ? Pas si sûr. Le Hobot est effectivement simple d’utilisation, rapide, et ne demande pas d’entretien hormis le nettoyage des pads. Mais annoncé à 71 décibels, le robot se révèle extrêmement bruyant à l’usage. Pour une baie vitrée, une véranda, ce robot est donc très pratique, on le lance, et on vaque à ses occupations. Pour une fenêtre classique, il faudra rester à proximité pour le positionner côté intérieur gauche, puis droit, puis à l’extérieur gauche, puis droit… mais ça c’est le cas pour tous les robots laveur de vitres.

Quant aux résultats, si on y regarde de près, on constatera quelques traces. Sur mes vitres sales, ma première impression a été plutôt bonne, mais en plein soleil, on constate vraiment beaucoup trop de traces. Je pense qu’en usage régulier on optimise le résultat, encore faut-il être motivé.
Mitigé sur le résultat, j’ai confié l’engin à une amie qui a une grande véranda. Son verdict est sans appel, elle est enchantée par le résultat et la grande facilité d’utilisation. Il faut dire que ses vitres étaient plus propres que les miennes, et la véranda n’est pas exposée plein sud comme chez moi. Elle a déjà prévu d’acquérir le sien pour faire le toit de la véranda plus souvent et ainsi éviter le grand nettoyage annuel nécessitant une bonne demi-journée d’énergie, d’acrobatie et des tonnes d’eau !

Un peu surpris par son engouement, je décide de refaire quelques fenêtres, celles qui étaient vraiment sales. Je dois le reconnaître, le nouveau passage du robot améliore grandement le résultat. C’est propre, toujours des traces en plein soleil, mais c’est propre. Quoi qu’il en soit ces essais supplémentaires ne changent en rien mon avis.
Ce robot fait beaucoup mieux que moi, en beaucoup moins de temps, sans en mettre partout.

robot laveur de vitre hobot

Ecologique le Hobot ?

Oui et non, enfin surtout non. Effectivement, nul besoin d’eau, ni de produit lavant. En revanche, sa consommation de 80 Watts en fait un appareil énergivore. A noter que le fournisseur indique que l’on peut utiliser quelques gouttes de produit à vitre pour optimiser le résultat. Dans les faits, le robot patine et se met en défaut si vous mettez la moindre micro-goutte de trop. Terminée la bonne odeur de produit chimique de votre produit bleu, qui donne la sensation de propre.
Après de nouveaux tests, par temps plus sec, le robot semble accepter davantage de produit, mais il faut doser avec parcimonie.

En conclusion, le robot est abouti, mais encore perfectible

Le Hobot d’e.ziclean trouvera donc sa place dans les foyers où l’on rencontre des grandes surfaces vitrées, portes, baies, ou des parois difficilement accessibles. Pour les appartements, le robot pourra séduire l’utilisateur fâché avec la corvée des vitres et pas trop exigeant sur le résultat. Quant aux autres, ils attendront patiemment une prochaine génération d’appareil ou la conception de vitre auto-nettoyante !

Pour les personnes un peu plus âgées, qui souhaitent rester indépendantes le plus longtemps possible, les robots ont un rôle à jouer, et ce nettoyeur en est un bon exemple.

Lancé à 399 euros, il est désormais disponible sur Internet comme en magasin d’électroménager à 299 euros avec une garantie de 2 ans, bien que de nombreux sites le proposent toujours au prix de lancement, voire beaucoup plus !

Avantages

  • Grande simplicité de prise en main et d’utilisation
  • Nettoie toutes les surfaces (vitres, crédences, miroirs, sols…)
  • Pas d’entretien de l’appareil
  • Nettoyage efficace
  • Rapidité
  • Prix

Inconvénients

  • Bruyant
  • Laisse des traces visibles au soleil
  • Ne nettoie pas les angles
  • Pour les vitres particulièrement sales, plusieurs passages seront nécessaires
  • Câble d’alimentation + cordon de sécurité qui doivent être branchés pendant le fonctionnement du robot

Le Hobot est disponible sur Amazon.fr (livraison offerte)

Un grand merci à Tony pour la rédaction de ce test

Laisser un commentaire

  1. Je viens de lire tous les avis. J’ai le dernier laveur de vitres Hobot V2. Aussitôt arrivé aussitôt mis au travail. Malgré plusieurs nettoyages, je ne suis vraiment pas satisfaite. Les vitres sont faites sans soleil, et malgré tout il y a des ronds partout. Je suis très déçue et voudrait savoir ce qu’il faut faire pour que ce soit mieux et surtout sans voir ces ronds partout. Je mets quelques gouttes de produit vitres sur les chiffonnettes. Peut être y a t-il une autre façon de faire. J’attends vos réponses avant de le renvoyer car vraiment déçue.

    • JOELLE même problème, plein de ronds partout. Tu regardes ta vitre à l’ombre c’est clean, mais dès que le soleil fait son apparition c’est une catastrophe. Je l’ai donc testé, mes vitres n’étaient pas sales mais j’ai quand même nettoyé avant avec une lingette mouillée, je suis très déçue de cet appareil.

  2. Mon hobot a tous les avantages que vous avez cites ainsi que les quelques inconvénients plus un que je n’ai pas encore vu sur les forums, il tombe souvent en panne, la carte électronique ne supporte pas l’humidité, dommage pour un robot nettoyeur

    • bonsoir,
      moi aussi mon robot est tombé en panne le patin arrière ne bouge plus,heureusement c’était avant la fin de la garantie, au retour de l’usine on m’a indiqué qu’il fallait que je le laisse se décharger complètement avant une nouvelle charge. J’ai bien suivi leur conseil et voilà qu’un an après j’ai de nouveau le même problème et donc un robot inutilisable car la garantie est terminée.

  3. Je n’ai pas pu attendre ton test Cédric et ai fini par craquer (j’ai beaucoup de vitres, baies, velux, portes intérieures vitrées, grande paroi de douche sans aucun bord …). Je me suis décidée pour le dernier laveur de vitre HOBOT V2.
    A ce jour, je l’ai testé sur les baies vitrées. Le résultat est plutôt pas mal avec une pulvérisation de liquide vitre. Le résultat est impeccable en humidifiant la vitre grossièrement avec une éponge et de l’eau ! Ce qui permet de débarrasser la vitre d’éventuel grain de sable (évite les rayures). L’appareil faisant la finition. Le gain de temps reste considérable par rapport à un nettoyage entièrement manuel.
    Je l’ai testé sur ma paroi de douche sans bord. L’appareil détecte le vide et s’arrête ! J’ai insisté, il a chuté de 40 cm !! Heureusement j’étais juste à côté. Bref, il est souhaitable d’être prudent et de le tester sur tous les supports avant de s’en éloigner. Il serait nécessaire d’attacher le cordon de sécurité mais c’est loin d’être possible.
    La semaine prochaine, je teste les velux et des vitres en plein sud (le nettoyage à la main laissant toujours des traces, c’est une galère !).

    A suivre donc ….

  4. J’ai pris le Hobot, car les 2 patins tournent. Si on considère un patin, il va passer plusieurs fois au même endroit, donc plus de chances d’attrapper la crasse.
    Les modèles qui glissent, ne vont passer qu’une fois (2 s’il y a recouvrement des passes) sur la crasse. Il vont forcément en attrapper moins.
    Le modèle idéal serait un Hobot dont les patins tournent en permanence, ce que je croyait. Techniquement, je pense que c’est possible, le déplacement se ferait alors par différence de vitesse de rotation. Avec les modèles actuels, un patin s’arrête de tourner, et le robot pivote car l’autre patin continue à tourner.
    En complément de mes tests, j’ai acheté d’autres chiffons microfibres, plus chers, mais moins efficaces. Les mieux sont ceux vendus par paquets de 5 ou plus de toutes les couleurs, pour quelques €, et faits de « bouclettes ». Je met mes bonnettes par dessus les bleues d’origine.
    J’aimerai faire des tests avec ajout de produit sur le patin inférieur. C’est lui qui passe en premier, et qui attrappe le plus de crasse.
    Quel produit ou mélange ? J’attend vos conseils, les pros du chiffon ;-)
    A suivre…

  5. Voici la copie du commentaire que j’ai mis sur le site du vendeur:

    Ce robot ne lave pas, mais essuie.
    Inconvénients:
    – la crasse est étalée, il faut plusieurs passages pour arriver à un résultat à peu près correct.
    – le qualité du tissu fourni pour les bonnettes est insuffisante. J’ai obtenu un résultat meilleur (mais pas parfait) en me bricolant des bonnettes avec des chiffons micro-fibres de supermarché.
    – le meilleur (mais pas parfait) résultat que j’ai obtenu est après trois ou quatres passages avec des micro-fibres bien propres et sèches.
    – attention, vous ne pouvez pas faire une première passe avec des chiffonnettes humides, le robot va patiner, et risque de tomber. A sec, il accroche bien.

    Avantage:
    – permet d’essuyer des baies vitrées inaccessibles. C’est ce qui fait qu’il n’est pas reparti illico chez le vendeur.

    Améliorations:
    – fournir des vraies micro-fibres dernière génération.
    – ajouter plusieurs programmes d’essuyage sur la télécommande. Ce n’est pas grave s’il met plus longtemps. J’ai eu un meilleur résultat avec une baie étroite (40cm), car sa façon de faire les bords à fait qu’il est resté plus longtemps à essuyer la vitre.

    Conclusion:
    Quel dommage de ne pas arriver à un meilleur résultat. On passerai des heures, avec le chat, à le regarder fonctionner, assis dans le canapé ;-)

    • Merci beaucoup Michel pour ce retour qui sera tres utile pour tout le monde. Tu avais régardé le Winbot ? Il semble quand meme plus efficace

  6. C’est surtout Cédric qu’il faut remercier.

    Pour les joints, aucun soucis sur des carreaux de 20 x 50 avec des joints de 2 ou 3 millimètres. Sur de la mosaïque je pense que c’est sans doute plus compliqué mais je n’ai pas la possibilité de tester. Il faut bien sûr des carreaux bien lisses. Mais très franchement, à moins d’avoir de grandes surfaces, je ne pense pas que cet appareil soit le plus approprié.

  7. Merci pour ce test!
    As-tu essayé de le faire passer sur de la faïence de salle de bain? Sur la photo en haut de l’article on le voit sur du carrelage mais je me demande comment il s’en sort avec les joints et le calcaire?