Scooba 390 ou Braava 380, quel robot laveur choisir ?

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez probablement déjà adopté un robot aspirateur. Ce dernier vous ayant convaincu de son utilité, vous êtes prêt à acquérir un robot laveur… et vous avez raison ! Sur Kelrobot nous avons démontré leur efficacité au travers de mes tests et les retours d’utilisateurs sur le forum.

Passer la serpillère est une des tâches ménagères les moins agréables qu’il faut renouveler chaque semaine si vous voulez conserver des sols propres, particulièrement si vous avez des enfants ou des animaux.

J’ai eu la chance d’utiliser et de tester pendant plusieurs mois les deux seuls robots laveurs de sol commercialisés à ce jour dans le monde : le Scooba 390 (qui est une mise à jour du Scooba 385) et le Braava 380.

Ces deux robots sont vendus par la même société, Irobot, qui s’est fait connaitre pour ses aspirateurs robots Roomba. Rappelons ici que le Braava est passé sous la marque Irobot suite au rachat d’Evolutions Robotics en septembre 2012.

Scooba 390 ou braava 380

Braava et Scooba sont d’excellents robots qui m’ont pleinement satisfait et qui ont définitivement mis au placard ma serpillère. Je vous propose de les analyser point par point pour vous aider à faire le meilleur choix en fonction de vos critères et budget.

Braava : des dimensions et un design de rêve

Les petites dimensions du Braava sont un réel avantage. Le Braava est deux fois plus petit que le Scooba lui permettant d’accéder à des espaces plus étroits. De plus, le Braava mesure seulement 8 cm contre 9,2 cm pour le Scooba. Enfin, avec seulement 1,8 kg, réservoir vide, le Braava 380 est beaucoup plus léger que le Scooba 390 (4 kg). Côté esthétique, le Braava est plus élégant avec de belles courbes et des voyants lumineux futuristes.

robot laveur scooba 390

Scooba 390

braava380

Braava 380

Les deux robots possèdent une poignée de transport.

Accessoires : le Scooba 390 est livré avec un mur virtuel compatible avec le Roomba

accessoires mint +robot nettoyeur scooba 390

Avantage au Scooba qui est livré avec un mur virtuel (compatible avec l’aspirateur Roomba) interdisant au robot l’accès à certaines zones.

Meilleures autonomie et couverture pour le Scooba

Avec une charge pleine le Braava 380 dispose d’une autonomie de 2h30 en mode serpillière. Il a ainsi une capacité de 32m2 en mode serpillière. Le Scooba a une autonomie de 3h et travaille beaucoup plus vite que le Braava. Il est ainsi capable de couvrir une surface de 80 m2 en deux fois (un bac plein équivaut à environ 40 m2). Notons que le temps de charge du Scooba est un peu plus rapide que celui du Braava, respectivement 3h et 4h.

Navigation : aléatoire pour le Scooba, méthodique pour le Braava

Contrairement au Scooba qui se déplace selon des schémas aléatoires, le Braava navigue de manière intelligente. Pour effectuer ses déplacements le Braava utilise le système de navigation NorthStar qui fonctionne comme un GPS d’intérieur émettant un signal qu’il utilise pour déterminer son emplacement. Il effectue un seul passage sur chaque zone, et une fois son travail terminé, il revient à son point de départ. Le Scooba s’arrête lorsque son bac à eau est vide. Il faudra donc déterminer la bonne quantité en fonction de la superficie à nettoyer. La navigation aléatoire du Scooba ne me semble pas pénalisante s’il est utilisé dans une pièce fermée. Ceci vous assurant une couverture maximale, avec plusieurs passages aux mêmes endroits à condition que la pièce ne dépasse pas 40 m2.

Scooba plus efficace sur les tâches sèches et pour désinfecter les solsp

Avec Scooba et Braava, vos sols seront assurément propres. La serpillière ainsi que son propriétaire pourront prendre une retraite bien méritée. Que vous choisissez l’un ou l’autre des 2 modèles vous ne devriez pas être déçu. Cependant les 2 modèles ont leurs points forts mais aussi quelques faiblesses. Espérant être le plus objectif possible sur ce critère, qui me semble le plus important de ce comparatif, le Scooba s’en sort beaucoup mieux. Le Scooba grâce à l’action de sa raclette et ses multiples passages viendra à bout des tâches qui auraient pu sécher sur votre sol. Le Braava aura plus de difficultés à les nettoyer lors de son unique passage malgré ses mouvements de va et vient. J’ai testé les 2 robots sur le même type de tâches. Vous constaterez dans les vidéos suivantes, que le résultat est meilleur avec le Scooba : Test du Scooba : Test du Braava : De plus, le Scooba récupère environ 1/3 de l’eau dans un second réservoir. Il lave donc avec une eau toujours propre contrairement à l’usage d’une serpillière. Le Braava utilise la même lingette durant tout son cycle, c’est moins efficace que le Scooba. Dernier point, et non des moins importants, le Scooba peut être utilisé avec une solution lavante d’Irobot pour désinfecter les sols ce qui n’est pas le cas du Braava ! En effet le constructeur déconseille d’ajouter un produit au risque de détériorer le petit trou de sortie d’eau du bac. Lavage à l’eau clair obligatoire pour le Braava ! Quant au Braava, il faut reconnaître qu’il nettoie mieux les bordures et angles que le Scooba grâce à sa forme carrée et à la lingette qui dépasse légèrement du robot.

L’entretien après utilisation : avantage au Braava

Après son cycle de nettoyage le Braava demande peu d’entretien. Il suffit de retirer la lingette humide et de la nettoyer si elle est réutilisable (à l’eau du robinet comme vous le feriez pour une serpillière et de temps en temps la passer en machine). Le nettoyage du Scooba demande plus de manipulations. Il faut vider les 2 bacs du réservoir, les remplir partiellement avec de l’eau chaude, secouer et bien les vider. Il est conseillé également de rincer le filtre, le port d’aspiration, la tête de nettoyage et la brosse après chaque utilisation. Il faut compter environ 1 min 30 pour réaliser ces tâches. Il est conseillé d’effectuer l’entretien du Scooba après chaque cycle.

Nuisance sonore : le Braava est imbattable

Avec seulement 35 décibels le Braava est très silencieux. Vous pouvez le faire fonctionner en votre présence ou la nuit sans craindre de réveiller vos voisins. Le Scooba 390 est beaucoup plus bruyant avec 70 décibels. Cela équivaut au passage d’un aspirateur traineau. A ce niveau de décibels vous ne pourrez pas le faire fonctionner la nuit ou en votre présence sans être importuné.

Braava : un excellent rapport qualité/prix

Vendu 299€ le Braava est nettement moins cher que le Scooba vendu environ 430€.

En conclusion

  • Esthétiquement le Braava est mieux réussi
  • Le Scooba est livré avec un mur virtuel
  • Hormis le nettoyage des lingettes, le Braava ne demande pas d’entretien
  • Le Scooba nettoie mieux ! Grâce à ses multiples passages et sa brosse il parvient à nettoyer les tâches sèches, et le système de double réservoir eau sale et eau propre assure un gain de propreté
  • Le Scooba peut être utilisé avec une solution lavante contrairement au Braava
  • Le Braava est très silencieux avec seulement 35 décibels contre 70 pour le Scooba !
  • Le Braava coûte seulement 299€ contre 430€ pour les Scooba

Vous l’aurez compris, les 2 robots présentent chacun des atouts et il est difficile d’affirmer que l’un est meilleur que l’autre. Si on se focalise sur sa mission principale qui est le nettoyage des sols, le Scooba est meilleur même si le Braava réalise un travail convenable. Mais ce dernier demande moins d’entretien, est très silencieux, et surtout beaucoup moins cher ! Ce comparatif vous a été utile ? N’hésitez pas à me le faire savoir en publiant un commentaire. Si vous possédez l’un ou l’autre de ces robots vous pouvez également enrichir l’analyse. Merci

Pour aller plus loin :

boutique kelrobot

30 Comments

  1. Clermont 24 août 2015
    • Cédric Fenech 28 août 2015
  2. MLC 31 juillet 2015
  3. Anonyme 19 janvier 2015
  4. bea03 18 janvier 2015
    • Cédric Fenech 19 janvier 2015
  5. josiane 18 janvier 2015
  6. bé& 26 juin 2014
  7. béa 20 juin 2014
  8. beurnier helene 18 avril 2014
  9. Claudine Gilbert 2 avril 2014
    • Cédric Fenech 2 avril 2014
  10. Dufresne Valérie. 15 mars 2014
  11. BRIGITTE ESCAICH 14 mars 2014
  12. Sandragilliard 10 décembre 2013
  13. Valerie Dufresne 10 décembre 2013
  14. Sandragilliard 8 décembre 2013
  15. REUILLE 8 décembre 2013
    • Cédric Fenech 8 décembre 2013
  16. brault 1 décembre 2013
  17. gilliard 21 novembre 2013
  18. Valérie SABLJIC 13 novembre 2013
    • Cédric Fenech 15 novembre 2013
  19. Minjin 19 septembre 2013
  20. Minjin 19 septembre 2013
    • Cédric Fenech 19 septembre 2013
  21. Minjin 19 septembre 2013
  22. Nadege 23 août 2013
  23. Zozox 29 juillet 2013
  24. Frederic 28 juillet 2013

Laisser un commentaire