Test et avis du robot aspirateur Samsung Navibot Silencio – SR8895

J’ai testé le robot aspirateur Navibot Silencio (SR 8895) de la marque Samsung. Il est sorti neuf de son emballage garantissant ainsi la fiabilité du test.

Mais tout d’abord voici quelques photos à commencer par son emballage.

Emballage navibot

 

emballage navibot silencio

Le robot est livré avec 2 bornes virtuelles. Les bornes peuvent être utilisées de deux manières :

  • Elles permettent d’ériger un mur virtuel. Il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser les deux bornes, en effet en plaçant une borne en face d’un mur cela va créer une barrière invisible entre la borne et le mur. Ce mode permet essentiellement de protéger une zone où vous avez des objets fragiles ou de l’empêcher d’aller sur une surface qui ne peut être nettoyé par le robot comme les tapis épais.
  • Elles permettent  de créer une porte virtuelle : le robot ne franchira pas la porte virtuelle tant qu’il n’aura pas terminé de nettoyer la pièce.

Le robot est également livré avec une lingette microfibres bleue comme vous pouvez le voir sur la photo. Cette lingette se fixe au robot qui va ainsi capter plus de poussières.

Et enfin l’incontournable base de rechargement pour que le robot puisse alimenter seul sa batterie. Comptez 2 heures pour une charge complète pour une autonomie de 90 minutes.

Il mesure 35,5 cm de diamètre et 9,3 cm de hauteur. Cela vous donnera une idée de la place qu’il peut prendre. Il pèse 4kg ce qui en fait un des robots les plus lourds.

Côté esthétique, je le trouve réussi, c’est un bel objet qui s’intègre bien avec le mobilier.

Comme ses concurrents il dispose d’une télécommande.
Il est également accompagné d’un peigne pour nettoyer la brosse ce qui est très pratique.
L’objet en forme de croissant de lune se fixe au robot et permet l’utilisation de la lingette microfibres pour gagner en efficacité.
Enfin, il est livré avec deux filtres HEPA H11 (situé a droite dans l’emballage) dont l’un est déjà installé. Le filtre Hepa H11 va laisser passer au maximum 5000 particules de 0,1 micron par litre d’air.

Le Samsung 8895 dispose d’une brosse centrale et de 2 brosses latérales rotatives. Il y a également un bouton interrupteur (en bas a gauche sur la photo) qui permet d’éteindre l’aspirateur avant toute manipulation lors du nettoyage de la brosse par exemple. Et oui il faut que vous le sachiez, l’aspirateur robot nécessite quand même de l’attention. Il faut régulièrement nettoyer la brosse centrale qui se retrouve souvent avec des cheveux ou autres détritus.

La zone en plastique transparente juste sous la brosse est le bac à poussières. Il est d’une contenance moyenne avec 0,6L. Il se détache facilement par l’arrière du robot pour le vider.

Un petit plus sympa est la possibilité d’aspirer les saletés par une ouverture circulaire sans détacher le bac à poussière. Il est néanmoins dommage que l’ouverture ne soit pas suffisamment grande pour y faire pénétrer l’embout de l’aspirateur classique, on aurait gagné en efficacité d’aspiration.

samsung-silencio

Dernière chose et non des moindre puisque c’est un argument commercial mis en avant par Samsung, c’est son volume sonore qui est de 60 décibels. On peut facilement avoir une conversation ou regarder la télévision lorsqu’il est en route. Mais rien de comparable avec la version Stealth uniquement en vente en Corée avec ses 48 décibels !

Fonctionnement du robot : une navigation méthodique

Grâce à sa caméra embarquée et 38 capteurs intégrés, la technologie « Visionary Mapping » permet au Samsung Navibot 8895 d’établir une cartographie précise de la surface à aspirer tout en indiquant les obstacles présents sur le passage. Cela lui permet en outre de ne faire qu’un passage sur chaque zone à aspirer, on verra par la suite les avantages et inconvénients par rapport à un Roomba dont le déplacement est aléatoire.

Lorsque la batterie est déchargée, il retourne automatiquement à la station de recharge. Une fois rechargé, il reprend son travail là où il s’était arrêté.

Il peut arriver que la caméra ne détecte pas un obstacle notamment pour les meubles sur pieds. Il va donc se cogner sur l’obstacle mais le choc est amorti par les pare-chocs. Ses détecteurs situés derrière les pare-chocs lui permettent alors d’identifier l’obstacle et de modifier sa trajectoire.

Il est capable d’aspirer sur la plupart des surfaces qu’on retrouve généralement dans une maison ou un appartement exceptés les tapis épais ce qui est clairement écrit dans la notice.

Le Samsung 8895 est programmable à une heure différente chaque jour de la semaine ce qui n’était pas le cas des modèles précédents.

Eviter absolument les sols mouillés

Il ne faut surtout pas utiliser ce type de robot sur des sols mouillés ou humides car cela entrainerait une oxydation qui rendrait le robot inutilisable (non couvert par la garantie).
A ce propos Robopolis qui assure le SAV pour Irobot (contructeur Roomba et Scooba) a communiqué sur sa page Facebook :

oxydation robot aspirateur

« Illustration de l’oxydation d’un Roomba/Scooba ! Ces traces sont inévitablement le résultat d’un contact direct entre le robot et un liquide (eau renversée, urine animale, etc.). Cette panne n’est pas prise en compte par la garantie car elle est le fruit d’un défaut d’utilisation et de préparation de la zone à nettoyer (voir p.2 du « Manuel d’Utilisateur »).

Le Roomba est un concentré de technologie dernier cri et d’électronique de précision, c’est pourquoi l’eau est un élément qu’il lui faut éviter à l’image de tout appareil électroménager

Conclusion : Vérifiez bien le sol avant de mettre votre Roomba en route ! »

Le test

Pour ce test, j’ai réparti 50 grammes de sucre en poudre dans mon salon sur 5 m2 délimités par les bornes fournies avec le robot aspirateur (Virtual wall).
L’aspirateur a mis 5’30 pour couvrir toute la surface ce qui est rapide.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo sur les 50 grammes l’aspirateur a récupéré seulement 24 grammes soit 48% du sucre.

Je dois dire que j’ai été déçu par ce résultat. L’aspirateur a tendance à étaler le sucre plutôt que de le ramasser. De plus il ne détecte pas les endroits où il y a du sucre pour y consacrer plus de temps contrairement au modèle supérieur (Navibot 8950).
Il est presque incapable de ramasser le sucre entre les carreaux au niveau des joints.

Enfin dernier point négatif, le robot s’arrête à 50cm du mur virtuel, j’ai dû d’ailleurs refaire le test car j’avais déposé du sucre trop près du mur virtuel.

Néanmoins, je tiens quand même à relativiser les résultats de ce test. En effet, il est peu probable que le robot soit amené à ramaser autant de saletés concentrées dans des endroits très localisés. Le test permet avant tout de comparer les modèles entre eux et mesure ainsi l’efficacité de chacun a aspirer les saletés.
Je pense que le mode spot est beaucoup plus efficace lorsque vous avez autant de détritus à un même endroit. Voici une vidéo du comportement en mode spot. Beaucoup mieux mais à nouveau encore du sucre entre les carreaux :

En l’utilisant dans une configuration normale en mode auto, il faut reconnaitre qu’il ramasse beaucoup de poussières et ce même après avoir passé l’aspirateur normal !

Il est bien sûr totalement déconseillé de laisser trainer des câbles ou cordons électriques et ce quel que soit l’aspirateur robot, voyez plutôt le résultat :

J’ai également réalisé une vidéo en mode normal :

La première fois que je l’ai utilisé il a quand même réussi à se coincer entre les pieds d’une chaise :

En conclusion de ce test

Pour environ 420€, le Samsung Navibot Silencio se positionne dans le haut de gamme des robots aspirateurs.
C’est un bon aspirateur robot pour une utilisation quotidienne dans des espaces peu sales et faciles d’accès pour le robot. Malgré un sol apparament propre, il vous surprendra en vous ramenant poussières, cheveux et autres petites saletés.
Grâce à sa navigation méthodique, vous êtes sûr qu’il n’oubliera aucune zone, mais un seul passage n’est pas toujours suffisant ce que nous avons pu constater lors du test avec un résultat de seulement 48%.
Autre point négatif, il a réussi à se coincer entre les pieds d’une chaise comme le montre une des vidéos.

Le prix me semble globalement un peu trop élevé au vu de ses performances.

Note Kelrobot : 11,3/20 (en savoir plus sur la notation)

__

Vous en savez désormais un peu plus sur le Samsung Navibot 8895. D’autres tests sont en préparation : tondeuses, aspirateurs robots, robots laveurs, drônes, objets connectés… Restez branché !

D’ailleurs, sachez que le meilleur moyen d’être tenu au courant des nouveaux tests est de suivre ma page personnelle sur Google +,  ou de cliquer j’aime sur la page Facebook de Kelrobot, ou encore de me suivre sur Twitter.

36 Comments

  1. Mathieu 7 décembre 2015
  2. Eric 20 septembre 2015
    • Eric 18 novembre 2015
  3. zeeping 11 novembre 2014
  4. Germain 27 juillet 2014
  5. THIERRY 18 décembre 2013
  6. Anonyme 18 décembre 2013
  7. annie (carles-salmon) 5 décembre 2013
    • Cédric Fenech 8 décembre 2013
  8. Eric 8 août 2013
  9. CRUZILLAC 8 août 2013
    • Cédric Beck 8 août 2013
  10. Eric 29 janvier 2013
  11. Michel 28 janvier 2013
  12. momeme 24 décembre 2012
  13. Eric 30 juillet 2012
    • Cédric 3 août 2012
  14. PEB 30 juillet 2012
  15. Eric 22 juin 2012
  16. Cédric 18 février 2012
  17. Nelly 18 février 2012
  18. eric 27 janvier 2012
    • Cédric 28 janvier 2012
  19. eric 12 janvier 2012
    • Cédric 13 janvier 2012
  20. Le Bail 28 décembre 2011
  21. jpdegert 14 décembre 2011
  22. Christophe 17 novembre 2011
    • Cédric 17 novembre 2011
  23. Superkikim 2 septembre 2011
  24. roger 29 août 2011
  25. piokrza 19 juillet 2011
  26. CORSINI 4 juillet 2011
    • Cédric 4 juillet 2011

Laisser un commentaire