Test et avis de l’aspirateur robot Roomba i7+ et i7 d’Irobot

Résultats des 3 principaux critères analysés
  • Aspiration sur sol dur
  • Aspiration sur tapis
  • Navigation

L’extrait

En réduisant la nuisance sonore de son robot tout en améliorant ses qualités de nettoyage tout cela couplé avec une application redoutable, Irobot nous propose le meilleur aspirateur robot du moment. 

4.7

approuvé

Irobot revient en 2019 avec une nouvelle série du Roomba, un aspirateur robot qui a depuis longtemps fait ses preuves et la renommée de la marque. Il s’agit de la série i composée de 2 modèles, le Roomba i7 et le Roomba i7+.

Meilleur nettoyage, vidange automatique, plus silencieux, une application avec de nombreuses possibilités sont les principales améliorations qui lui permettent de devenir le meilleur robot aspirateur du marché au moment où je rédige ce test. Il remplacera définitivement votre aspirateur traîneau.

Son prédécesseur, le Roomba 980 était déjà des meilleurs robots, obtenant l’excellente note de 17,4 / 20 !
Sur de nombreux critères, le i7+ surclasse la plupart de ses concurrents et obtient la note record de 18,7 / 20 ! Il prend ainsi la tête du classement Kelrobot ! Le i7 (sans le +) obtient quant à lui la note de 17,9 / 20, il est pénalisé par la faible contenance de son bac à poussières.

Il existe 2 modèles : 

Design

Revêtu d’un plastique de qualité, blanc noir brillant sur le dessus et d’un pare-chocs noir sur les côtés, Irobot nous propose une version élégante de son robot aspirateur très proche du précédent modèle, le Roomba 980.
Il conserve sa forme circulaire.

roomba i7+ irobot

Il mesure seulement 9,2 cm de haut. Dans mon Top 10 des meilleurs aspirateurs robots, seuls le LG Turbo avec ses 8,9 cm et le Kobold VR300 à 9 cm font mieux. Son diamètre de 35 cm le positionne dans la moyenne haute.

3 boutons sont présents sur le robot. L’un pour lancer ou mettre en pause un cycle, le 2nd pour activer le retour à la base et enfin le 3ème pour déclencher un nettoyage ciblé. Les boutons ne sont plus mécaniques mais tactiles. Je ne suis pas un adepte des boutons tactiles sur les robots (pas assez précis et réactifs) mais les boutons tactiles de ce Roomba me font changer d’avis ! 

aspirateur robot roomba ie7

Comme pour les Roomba précédents, Irobot intègre une poignée pour le transporter ce qui se révèle utile au quotidien : 

Poignée roomba I7+

Sous le robot on retrouve les 2 roues motrices et la roue directionnelle, les différents capteurs de vide de localisation et les brosses (2 principales et une latérale) : 

sous le roomba iE7

Les brosses nécessitent peu d’entretien !

La brosse centrale est l’arme ultime du robot pour rendre les sols propres. Elle permet de racler les sols pour ramener les saletés vers la bouche d’aspiration ou de nettoyer en profondeur tapis et moquettes.

La particularité du Roomba est qu’il possède 2 brosses principale. La 1ère est identique au 980 : 

brosse irobot i7+

En revanche la 2nde a été modifiée : 

brosse i7+ roomba irobot

Ses lamelles plus larges devraient permettre de mieux ramener les saletés vers sa bouche d’aspiration. C’est ce que nous vérifierons un peu plus loin.

L’autre particularité est qu’elles sont faites uniquement en caoutchouc ce qui permet de minimiser leur entretien. Cheveux ou poils en tout genre s’y emmêlent peu et se retirent facilement. C’est un des critères pris en compte dans mon évaluation.

Capacité du bac à poussières record !

Pour accéder au bac il suffit d’appuyer sur le bouton de dégagement du bac (à droite sur la photo ci-dessous) :

bac poussière roomba i7

L’accès et l’ouverture du bac est très bien pensé et ne laissera échapper que très peu de poussières. Pour ceux qui opteront pour la version I7+ avec la vidange automatique, vous n’aurez plus du tout de contact avec la poussière. Les personnes allergiques apprécieront.

Le bac peut être lavé à l’eau mais pas le filtre. Il s’agit d’un filtre Hepa que vous pouvez trouver sur Amazon à moins de 8€. Deux fitlres sont  fournis avec le robot.

La base de rechargement du Roomba i7+ est imposante puisqu’elle comporte un sac à poussières dans lequel le Roomba vide son bac.
Cela porte la capacité totale du bac à poussières à 2,1 L. Un record ! Mais c’est surtout, plus de bac à vider tous les 2 ou 3 cycles, c’est un confort supplémentaire.
Elle n’est finalement pas beaucoup plus encombrante qu’une base classique de part son format tout en hauteur.
C’est donc l’une des grandes nouveautés avec ce modèle. 

bac poussières roomba I7+

Le voyant lumineux du dispositif d’autovidange devient rouge lorsqu’un nouveau sac est nécessaire.
Le sac est accessible facilement en appuyant sur le couvercle : 

sac ie7 roomba

Le cas a une contenant de 1,7 L ce qui correspond à 30 réservoir pleins.

Un sac supplémentaire est fourni avec le robot. Sur Amazon le lot de 3 sacs coûte 13,20 €. et le lot de 6 sacs coûtent 18,94€. Je considère que c’est un prix raisonnable compte tenu du service rendu. Néanmoins j’aurais apprécié un bac en plastique réutilisable plutôt qu’un sac…

Le système de vidange est un peu bruyant comme vous le constaterez dans cette vidéo (on est pas loin des 70 décibels) mais cela ne dure que quelques secondes : 

A l’arrière de la base il est possible d’enrouler le surplus de câble :

cable enroulé roomba

Notons toutefois que ce n’est pas le 1er robot qui vide son bac à poussières à sa base. C’était déjà le cas du Deepoo D76 en 2011 !

deepoo D96 ecovacs

Deepoo D76 d’Ecovacs

Pour finir avec ce descriptif de l’aspirateur robot Roomba i7+ voici une vidéo dans laquelle je retire le bac à poussières et la brosse. Je n’ai pas rencontré de difficulté, c’est bien pensé :

L’Aspirateur robot Roomba i7+ est vendu avec : 

  • 1 base de chargement Clean Bas + Système d’autovidage 
  • 2 sacs à poussières
  • 1 virtual Wall barrière virtuelle qui fonctionne avec des piles. Dommage l’application ne propose pas de créer des murs virtuels comme sur le Kobold VR300
  • (2 piles AA incluses)
  • 1 filtre supplémentaire
  • 1 brosse latérale supplémentaire

Test de l’aspiration sur sol dur : 48 gr sur 50 aspirés ! 

Je réalise le même test d’aspiration pour tous les robots ce qui me permet d’évaluer et comparer leurs performances. 
Au fil du temps et des modèles le Roomba a très nettement amélioré ses capacités de nettoyage ! Ce modèle passe haut la main ce test avec 48 grammes aspirés. C’est un excellent score, peu de robots sont capables d’égaler ce résultat ou de faire mieux. 
Voici la vidéo du test : 

Vous aurez certainement remarqué que le robot réalise 2 passages. C’est le cas maintenant de nombreux robots qui sont paramétrés par défaut pour réaliser 2 passages si la surface est petite. 

Test de l’aspiration sur moquette : bon résultats mais peu mieux faire

Sur moquette, les résultats sont un peu décevants même s’ils restent corrects. Il est légèrement moins performant que les derniers robots que j’ai pu tester. Voici la vidéo du test : 

Navigation : excellente couverture des surfaces

Au début d’un cycle de nettoyage, Roomba utilise la techno de navigation iAdpat 2.0 avec repérage visuel pour établir une carte virtuelle de petites zones pour les nettoyer les unes après les autres. Le robot sait donc où il est passé et où il ne l’est pas.

iRobot fort de ces équipes d’ingénieurs a développé une technologie propriétaire de localisation et de cartographie visuelle simultanée qu’ils ont baptisée vSLAM. Le robot sait exactement où il est et rentre par le plus court chemin à sa base.

Mais la grande nouveauté est la possibilité de créer une ou plusieurs cartes qu’il mémorise (1 carte par étage). Il est capable de distinguer le RDC du 1er étage, il sait quelle carte choisir. Une fois la carte réalisée, je peux dans l’application nommée chacune des pièces et si je le souhaite sélectionner les pièces à nettoyer. C’est vraiment très pratique.

Voici une carte avec chaque pièce délimitée et nommée : 

Application roomba irobot i7+

Voici la même carte avec les diviseurs de pièce (barres vertes) que je peux déplacer à l’envie : 

Application roomba irobot i7+

En cliquant sur « ajouter un diviseur », une ligne verte apparaît que peux déplacer et positionner là où je le souhaite : 

Application roomba irobot i7+

Si une partie de la maison est plongée dans le noir, le robot peut néanmoins continuer son travail, en s’appuyant sur le mapping pré enregistré lors du cycle précédent.

En fonction de l’aménagement des pièces, il est possible qu’il ne finisse pas toujours le nettoyage d’une pièce avant de passer à la suivante, mais il reviendra bien nettoyer les zones qu’il a manquées.

L’application permet également de paramétrer 2 passages, ça peut etre utile pour les surfaces particulièrement sales.

rooomba i7+ 1 ou 2 passages

Il est même possible de programmer le passage du robot en choisissant les pièces et le nombre de passages ! Dans mon cas j’ai programmé l’aspirateur robot quotidiennement dans la cuisine.

Pour lancer un cycle de nettoyage il suffit d’appuyer sur le bouton clean ou d’utiliser l’application. Voici une vidéo où il parcourt une surface de 32 m2 en vitesse accélérée :

On constate que le robot termine son cycle par une finition des bordures. Lors du tournage j’ai remarqué à plusieurs reprises qu’il expulsait les saletés des bordures, certaines n’étant pas captées par le robot mais plutôt projetées au milieu de la pièce. Je pense que le robot devrait plutôt commencer par ce travail de finition des bordures et ensuite faire son cycle normalement.

Vous aurez peut être remarqué que le Roomba va au contact des obstacles, il ne s’arrête pas à quelques millimètres comme la plupart des autres robots aspirateurs méthodiques. L’avantage c’est qu’il passera pourra passer derrière un rideau par exemple.
Si vous ne souhaitez pas que le robot touche un meuble, un objet (la gamelle du chien par ex), ou si vous souhaitez lui interdire une zone vous pouvez le faire grâce au mur virtuel fourni avec le robot. Malheureusement on ne peut pas créer de barrière virtuelle avec l’application.

Comme pour les autres robots à navigation méthodique, si la batterie se décharge avant qu’il n’ait terminé son cycle de nettoyage, il retournera à sa base pour se recharger et reprendra son cycle là où il l’avait laissé.

Il a parcouru les 32m2 en 33 minutes. C’est un peu long par rapport à d’autres robots comme le Roborock S50 ou le dernier Neato Botvac qui ont parcouru la même surface en 26 minutes mais c’est moins que le Kobold VR300 de Vorwerk en 35 minutes. 
Son autonomie annoncée est de 75 minutes sur sols durs. Avec une charge pleine sur sol dur et la présence d’un tapis, j’estime qu’il sera en mesure de nettoyer 72 m2 environ (cela dépend beaucoup de l’encombrement des pièces).

Le robot ne s’est jamais coincé

Après plusieurs semaines d’utilisation il ne s’est jamais coincé. Je l’ai testé avec un câble, il m’a épaté, le câble a commencé à s’enrouler aux brosses, mais il a fait une marche arrière et s’en est sorti !

Franchissement des barres de seuil : 10/10 !

Il franchit allègrement les barres de seuil de 2 cm voire un peu plus, il obtient la note maximum sur ce critère.

Programmation : 10/10

Il est possible de programmer un ou plusieurs cycles au(x) jour(s) et à l’heure de son choix. On peut même choisir la surface à nettoyer grâce à la carte pré enregistrée. C’est une fonctionnalité que j’apprécie et que j’utilise réellement !

 

programmation roomba i7+

 

Le Roomba i7+ est silencieux

Avec seulement 58 décibels le robot est très silencieux, vous pourrez avoir sans trop de gêne une conversation téléphonique dans la même pièce. C’est un progrès par rapport au Roomba 980 qui est a 68 décibels !

Zoom sur l’application

Plus de télécommande, maintenant tout se passe avec l’application à télécharger sur son smartphone et une connectivité wi-fi. 
L’installation prend quelques minutes et ne demande aucune connaissance particulière.
La dernière mise à jour de l’application remonte à juillet 2019. Elle corrige quelques bugs.

application irobot roomba i7+

L’application disponible sous iOS et Android est riche. Parcourons l’ensemble des possibilités qui n’ont pas encore été abordées dans ce test.

 

paramètres application un ou 2 passages roomba i7+

Il est possible de paramétrer un ou deux passages ou de laisser le robot choisir en fonction de la superficie. A 32m2 il considère encore que c’est une petite surface !

 

un ou 2 passages roomba i7+

On peut demander au robot de rentrer à sa base pendant un cycle pour vider son bac et reprendre son nettoyage : 

 

Il est également possible de mettre à jour le logiciel du robot grâce à l’application 

 

La rubrique « Précautions et entretien » vous indique quand vous devriez remplacer un élément (c’est purement à titre indicatif) : 

Je peux consulter ses statistiques de nettoyage, mais passé l’effet nouveauté je ne les regarde plus, je n’en vois pas vraiment l’utilité.

Statistiques irobot i7+

approuvéEn conclusion

En réduisant la nuisance sonore de son robot tout en améliorant ses qualités de nettoyage, Irobot nous propose l’un des meilleurs aspirateurs robots du moment. 

De plus, c’est l’un des rares robots qui est capable de vider son bac à poussières à sa base. Elle nécessite certes l’achat de sacs, mais cela me semble  justifié par le confort apporté : plus de contact avec la poussière, et des semaines de tranquillité sans s’occuper de vider le collecteur. J’aurais cependant apprécié un conteneur en plastique que j’aurais pu vider plutôt qu’un sac à changer régulièrement.

Enfin, j’apprécie particulièrement l’application qui est pour moi l’une des meilleures avec de nombreuses possibilités. Je regrette seulement de ne pas pouvoir créer de murs virtuels avec celle ci. 

Note Kelrobot du Roomba i7+ :  18,7/ 20 (en savoir plus sur la notation)
Note Kelrobot du Roomba i7 :  17,9/ 20

Forces

  • Capacités de nettoyage sur sols durs
  • Silencieux (58 décibels max)
  • L’application qui est très riche et régulièrement mise à jour
  • La vidange automatique à la station d’accueil. Plus besoin de vider son bac à poussières 
  • Il nécessite très peu d’entretien

Faiblesses 

  • Pas de mur virtuel via l’application
  • Les sacs à renouveler (19€ pour 6 sacs, ça reste raisonnable)

Vous en savez désormais un peu plus sur le Roomba I7+ d’Irobot. D’autres tests sont en préparation : tondeuses, aspirateurs robots, robots laveurs, drônes… Restez branché !

D’ailleurs, sachez que le meilleur moyen d’être tenu au courant des nouveaux tests est de suivre la page Facebook de Kelrobot, ou le compte Twitter.

Et si ce robot ne vous a pas convaincu retrouvez mon classement complet des aspirateurs robots.

 

15 Commentaires

  1. michele77500 30 octobre 2019
  2. Anonyme 7 octobre 2019
    • Cédric 12 octobre 2019
  3. Anonyme 7 octobre 2019
  4. Anonyme 6 septembre 2019
    • Cédric 7 septembre 2019
  5. Mike 31 juillet 2019
    • Cédric 1 août 2019
  6. Anonyme 30 juillet 2019
  7. Jean-Pierre Schnyder 27 juillet 2019
    • Cédric 27 juillet 2019
  8. Anonyme 27 juillet 2019
    • Cédric 31 juillet 2019
  9. Chris 27 juillet 2019
    • Cédric 27 juillet 2019

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :