Test et avis du robot aspirateur Roomba série 700 d’Irobot

Evaluez cet article
[Nombre de vote: 0 Moyenne: 0]

English version here

J’ai enfin reçu le Roomba 780 que j’attendais avec impatience. Ce dernier modèle fait preuve d’une belle efficacité de nettoyage fidèle à la réputation des modèles précédents.

Le 780 est le dernier né d’Irobot, le leader mondial dans le domaine de la robotique et des robots aspirateurs avec 5 millions d’exemplaires vendus dans le monde !

La série 700 est composée de plusieurs références qui se différencient principalement par le nombre d’accessoires. On peut citer les Roomba 760, 765, 770, 772, 774, 775, 776, 780, 782…

Le test qui suit est valable pour toutes les références de la gamme 700, mais notez néanmoins une différence importante avec les 780, 782, 785
En effet, il s’agit des références compatibles avec les murs virtuels intelligents qui créent une barrière virtuelle. Lorsque l’aspirateur a terminé une pièce, la barrière s’ouvre et le robot passe à la pièce suivante. Ceci permet un nettoyage plus précis malgré le mode aléatoire. Ainsi, à partir de 60 m2 par palier, il serait préférable d’opter pour ces modèles.

Le Roomba 780 est livré avec :

  • 1 batterie rechargeable
  • 1 chargeur de batterie (temps de charge de 3 heures)
  • 1 base Compact Home auto-chargement
  • 2 murs virtuels intelligents (le 770 est livré avec un seul mur virtuel non intelligent)
  • 2 filtres HEPA
  • 1 brosse supplémentaire
  • 1 brosse batteuse supplémentaire
  • 1 brosse latérale supplémentaire
  • 2 peignes de nettoyage (pour les brosses et roues)
  • 1 télécommande

contenu boite roomba 780

 

Caractéristiques générales du Roomba

Le robot aspirateur mesure 34cm de diamètre et 9cm de hauteur. Il est surélevé de 2 cm, donc tout obstacle avec une hauteur égale ou supérieure à 2cm sera infranchissable.
Son poids est de 3,8 Kg ce qui est la moyenne des robots aspirateurs d’aujourd’hui.
Sa batterie est garantie 6 mois alors que le robot est garanti 2 ans par le constructeur.

La base de rechargement est remarquablement discrète, je ne crois pas qu’il en existe de plus petite (elle mesure 15cm sur 13)!

Voyez plutôt sur cette photo :

bases-roomba-780-deepoo-D76-hombot

De gauche à droite : Roomba 780, Homrun de Philips, Deepoo D76

Le robot n’approche jamais de la base du Roomba pendant son cycle de nettoyage. La base doit envoyer un signal pour éviter qu’il approche comme peut le faire un mur virtuel.
Le temps de charge est de 3h et l’autonomie de 3h, un record !

Le robot peut être programmé quotidiennement. Il peut donc travailler en votre absence.

C’est l’un des rares robots à posséder une poignée de transport encastrée qui permet de le déplacer d’une pièce à l’autre ou entre 2 étages. C’est plutôt pratique et ça évite de se salir les mains en le prenant par dessous.

Comme vous pouvez le voir sur la photo (ci-dessous), le 780 dispose d’une interface tactile au lieu des boutons mécaniques ce qui n’est pas le cas pour le Roomba 770.

Il a également un indicateur qui vous prévient quand le bac de poussières est plein.

Les doubles filtres HEPA font leur apparition avec la série 700 ! Ils capturent les particules de poussière jusqu’à 0,3 microns permettant d’assainir la pièce.

Grâce à sa technologie Dirt Detect et ses capteurs visuels et acoustiques, il est capable de détecter les zones sales pour y consacrer plus de temps grâce à des mouvements d’avant en arrière ou des cercles concentriques. Les modèles de la série 500 font uniquement les cercles concentriques.

Il fonctionne parfaitement sur les tapis, le parquet, le carrelage et le linoleum.

Enfin, Irobot a développé un système anti-emmêlage. Si la brosse centrale est prise dans un câble ou dans les franges d’un tapis, Roomba s’arrête automatiquement et fait tourner les brosses à l’envers. Néanmoins Irobot déconseille de laisser traîner des câbles comme tous les fabricants d’aspirateur robot.

roomba 790 lighthouse base

Murs virtuels ou Virtual Wall Lighthouse

Le robot dispose de 2 murs virtuels (Virtual Wall Lighthouse) uniquement disponible avec le 780.

Ils créent une barrière invisible que le Roomba ne franchira pas. Vous pouvez limiter le déplacement du robot à une pièce ou une surface précise et l’empêcher ainsi d’approcher des objets fragiles. Ils fonctionnent avec 2 piles C (LR14) alcalines qui ne sont pas fournies et qu’on ne trouve pas partout dans le commerce !
La portée peut être réglée jusqu’à 2 mètres.
Il existe 2 modes :

  • Virtual wall (mur virtuel) : il bloque les endroits que vous ne souhaitez pas nettoyer
  • Lighthouse (Phare) : quand l’aspirateur a terminé une pièce, il envoie un signal au Virtual Wall Lighthouse pour le laisser passer à la pièce suivante

Lorsque le robot ne fonctionne pas, ils s’éteignent automatiquement.

Attention, le Roomba 770 n’est pas livré avec des Lighthouse mais des murs virtuels.

Le bac à poussières AeroVac série 2

AeroVac série 2 maximise la circulation d’air dans la tête de nettoyage permettant de retirer davantage de cheveux, poils… des brosses centrales pour les déposer dans le bac à poussières.

Celui-ci se retire par l’arrière (voir photo ci-dessous). Il faut parfois insister pour que le bac se détache et avec la pression exercée quelques poussières peuvent s’échapper. Le retrait du bac à poussières est plus pratique au dessus du robot (voir Deepoo ou LG).

Il dispose d’une capacité de 0,8l ce qui en fait le plus gros bac parmi les robots aspirateurs (LG est à 0,4l, le Samsung et Philips à 0,6l et le Deepoo à 0,4l). Mais pour mémoire le Deepoo D76 peut vider son bac à sa base augmentant ainsi ses capacités de 0,95l !

bac-poussieres-roomba-780

 

Sous le Roomba 780

Il y a 6 capteurs de contrôle à la circonférence (4 en haut et 2 à l’arrière)

Il ne dispose que d’une brosse latérale alors que la plupart des modèles concurrents en ont 2 (LG Hombot, Deepoo, Samsung 8895). La brosse latérale permet de retirer les poussières et débris le long des murs et dans les coins et ensuite le robot pourra les ramasser avec sa brosse centrale.
L’inconvénient des brosses latérales est que les poussières peuvent être repoussées et non ramenées vers le robot. Il faudra donc attendre que le robot passe vraiment dessus pour qu’il les ramasse avec sa brosse centrale.
Mais ces poussières peuvent être repoussées dans des endroits inaccessibles comme sous un meuble. En ayant 2 brosses latérales le phénomène s’amplifie.
Néanmoins avec une seule brosse, le robot est moins performant le long des murs et dans les coins (voir le test plus bas dans la page).
Difficile de dire si c’est un avantage ou un inconvénient d’avoir une seule brosse latérale mais j’ai le sentiment que le Roomba avec 3 heures d’autonomie et une utilisation quotidienne serait aussi efficace que ses concurrents pour nettoyer le long des murs.

dessous-roomba-780

Zoom sur la brosse centrale

Sur la série 700 ont été ajoutés des embouts jaunes à droite des brosses pour éviter aux cheveux de s’enrouler autour des roulements. Mais on peut constater que sur celle du haut (la « brosse batteuse ») il y a encore des cheveux.

brosse-roulement-roomba

A gauche (photo ci-dessous) il s’agit simplement de chicane. Sur la brosse du haut même constat on retrouve encore des cheveux enroulés autour.

roomba-780-roulement

Malgré les améliorations de la tête de nettoyage, la brosse batteuse nécessitera toujours un nettoyage régulier de ses embouts, mais ce n’est plus le cas pour l’autre brosse dont les roulements sont bien protégés.
L’ensemble de la brosse est donc à nettoyer régulièrement.

Le test du Roomba : 36 grammes sur 50 ramassés !

Même configuration que les tests précédents : 50 grammes de sucre répartis sur environ 5 m2.

Le test est concluant, ce nouveau Roomba reste fidèle à la réputation des anciens modèles. Le robot a récupéré 36 grammes soit 72% le plaçant au même niveau que le Deepoo D76.

Il a eu beaucoup plus de difficultés le long du mur à droite et à côté de la plante sans doute car il ne dispose que d’une seule brosse. Mais lorsque le robot à 2 brosses latérales comme le Deepoo, le sucre est balayé sous le meuble à gauche ou derrière la plante le rendant du coup inaccessible.
A performances égales sur ce test, je pense que le Roomba est plus efficace sur le long terme. Avec une programmation quotidienne il devrait venir à bout des saletés le long des murs, alors que les autres robots vont avoir plus tendance à les repousser ce qui reste très efficace si les poussières sont accessibles mais dans d’autres situations comme dans ce test elles peuvent se retrouver hors de portée.

Le Roomba en mode auto.

Voici une vidéo d’une dizaine de minutes en mode auto. Je l’ai laissé naviguer librement entre le salon et la cuisine (le mur virtuel l’empêche de monter sur le tapis).
Malheureusement il n’a pas voulu rentrer dans la cuisine pendant que je le filmais (30 minutes en tout) mais habituellement il navigue très bien dans toutes les pièces de l’appartement sur une session de nettoyage. En laissant les portes ouvertes c’est rare qu’il n’aille pas dans toutes les pièces. Pour mémoire il dispose de 3h d’autonomie.

Sur cette vidéo on peut noter la robustesse du robot, les nombreux mouvements dont il est capable (40 selon le constructeur), sa vitesse et sa fluidité. Sa motorisation est remarquable, il franchit allègrement toutes les barres de seuil et tapis de mon appartement ce qui est loin d’être le cas de tous les aspirateurs robots. A ce jour, c’est le seul a pouvoir franchir une barre de seuil légèrement supérieure à 2cm !

En revanche, vous constaterez qu’il est un peu « bourrin », il insiste pour passer sous le meuble (sur pieds à 7,5cm de haut) et s’abîme par la même occasion (multiples éraflures et endommagement de la tourelle sans conséquence pour son fonctionnement oufff). Je suis donc obligé de mettre un mur virtuel au pied du meuble. J’aurais pu également surélever le meuble en question. Il y a également une 3ème solution, il s’agit d’un embout a rajouter à la tourelle l’empêchant ainsi de se bloquer, pour en savoir plus lire l’article Accessoires pour Roomba : protection pare-chocs, support lingettes…

Test sur moquette

J’ai été très satisfait du résultat sur tapis, à la fin du cycle le bac était bien rempli !

Mode manuel

La télécommande permet de diriger manuellement le robot. Elle fonctionne à merveille (l’une des meilleures que j’ai pu avoir entre les mains). Les boutons de direction permettent un contrôle très précis du robot qui répond instantanément. De plus, on peut facilement commander l’aspirateur à plusieurs mètres de distance ce qui n’est pas toujours le cas avec les autres robots !

En conclusion de ce test sur les Roomba 780 et 770

Les points positifs

  • Très efficace au nettoyage, un des meilleurs
  • Malgré sa navigation aléatoire, il couvre parfaitement toute la zone à nettoyer. Le Roomba analyse la pièce plus de 60 fois par seconde, ce qui lui permet de choisir le nettoyage le plus adapté parmi des douzaines de modes.
  • Les 2 bornes Virtual Wall Lighthouse (uniquement avec le 780)
  • Son système anti-emmêlage
  • Son autonomie : 3h
  • Détection acoustique et optique des débris pour y consacrer plus de temps
  • Le double filtre HEPA
  • La discrétion de sa base de rechargement
  • Sa motorisation permettant de franchir facilement des barres de seuil de 2cm
  • La commande manuelle du robot

Les points négatifs

  • Peut passer un certain temps à retrouver sa base (l’inconvénient des navigations aléatoires) mais il y arrive !
  • Assez brusque quand il ne détecte pas l’obstacle (voir vidéo en mode auto très instructive).
  • Toujours des cheveux qui s’enroulent au niveau des roulements de la brosse batteuse et globalement autour de la brosse principale
Note Kelrobot Roomba 770 : 14,6/20 (en savoir plus la notation)
Note Kelrobot Roomba 780 : 15/20 (en savoir plus la notation)
boutique kelrobot

Vous en savez désormais un peu plus sur le Roomba 780. D’autres tests sont en préparation : tondeuses, aspirateurs robots, robots laveurs, drônes, objets connectés… Restez branché !

D’ailleurs, sachez que le meilleur moyen d’être tenu au courant des nouveaux tests est de suivre ma page personnelle sur Google +,  ou de cliquer j’aime sur la page Facebook de Kelrobot, ou encore de me suivre sur Twitter.

 




203 commentaire(s) pour “Test et avis du robot aspirateur Roomba série 700 d’Irobot

  1. Murielle

    Bonjour,
    Merci pour la réponse. Effectivement, j’ai trouvé des cas similaires sur le forum. Il ne me reste plus qu’à changer la base.
    Bonne journée.

  2. Murielle

    Bonjour, j’ai un Roomba 780 depuis 2.5 ans. J’en suis très contente, il tourne presque tous les jours et le résultat est très satisfaisant.
    Depuis quelques semaines, la base ne fonctionne plus, le robot ne se charge plus. Le SAV ne propose pas de solution autre que le remplacement. Est-ce un cas isolé ? ou est-ce une durée de vie normale ?
    Merci pour vos réponses.

  3. Fifi

    Bonjour,

    J’aurai voulu savoir la différence qu’il y avait entre le roomba 780 et le 785 à part le fait que le 785 soit spécial animaux? Je m’étais décidée pour le 780 mais j’ai vu que le 785 était un peu moins cher.

    Merci

  4. Nicole PHILIPPE

    Mon Romba 780 clignote pour signifier un probleme , il est bien chargé, propre, je ne comprends pas. Je l’ai reinitialise. Est ce que quelqu’un a rencontré ce probleme ?

  5. claude

    J’ai un roomba gamme 800 que je viens d’acheter c’est d’ailleurs le 3 irobot .c’est le meilleur j’ai pu le comparer avec le Samsung c’est pas aussi performant. Je voudrais m’enregistrer et je ny arrive pas.

  6. michele77500

    Bonjour à la communauté,
    Voilà deux ans et demi que j’ai mon Roomba 780 et je constate qu’il est moins délicat qu’avant avec les meubles : plus de chocs, moins de freinage,… Je nettoie bien tout ce qui est accessible dessus, dessous, les brosses, la brosse latérale et le tour des roues. Mais je crois que certains sont allés plus loin dans le nettoyage. Qui peut m’orienter sur leurs descriptifs ?
    Pour une fois j’ai pris l’extension de garantie à 5 ans. Mais si le problème provient d’un simple nettoyage je préfère le faire moi-même.
    Sinon toujours aussi satisfaite du travail du robot. C’est vraiment une aide efficace. Et avec le Mint380, c’est le duo de choc !
    Merci pour le site, Cédric.

    1. Cédric Fenech Poster auteur

      Alors je ne sais pas ce que tu pourrais nettoyer de plus. Tu peux faire une recherche rapide sur le forum et sinon contacter le SAV. Tiens nous au courant stp

  7. michele77500

    Pour Eric :
    J’ai mis la base de mon Roomba 780 sous le canapé et il la retrouve très facilement. Je le démarre avec la télécommande.
    Pour les murs, je ne comprends pas, le mien passe sans problème le lighthouse et s’arrête au virtual wall. Essayez sans aucun mur, puis avec l’un puis l’autre pour voir comment il réagit.
    Si ça persiste, il y a peut-être un problème avec votre robot. Si vous êtes dans les délais pour le retourner, c’est peut-être à envisager…
    Mais des plus « spécialistes » que moi vont peut-être vous donner la clé du problème.
    Bien cordialement
    Michèle

  8. Eric

    Bonjour
    J’ai fait l’acquisition d’un Roomba 780 ces derniers jours
    J’ai 2 questions:
    1°) peut on mettre la base d’un roomba 780 sous un meuble ( afin qu’on ne la voit pas)?l semblerai que le robot tourne sans trouver sa base .est -ce que c’est le fait qu’elle soit sous un meuble ?
    2°) Pourquoi reste t il à nettoyer qu’une seule pièce alors que j’ai mis des murs virtuel intelligents ( en mode light house et pas virtual wall ) Il ne passe pas les murs.

    Merci de votre réponse
    Eric

  9. Bluette

    Bonjour pour ma part j ai un irobot 780 et une fois chargée je l enleve de sa base pour l éteindre et ainsi ne pas consommer d énergie dans le vide. Ça ne l empêche pas de se remettre au travail a l heure programmée .

  10. Roomba770

    Je viens de faire l’acquisition d’un Roomba 770, robuste, agile (un vrai 4*4)et… têtu (il insiste pour grimper sur le pied de mes chaises ou arrive à se fourrer dans un petit espace sans parvenir toutefois à en sortir). Mais alors, qu’est-ce qu’il avale comme poussière ! Génial !

    Et moi aussi, je me posais cette même question : ne peut-on pas éteindre le bouton Clean (une fois que Roomba est chargé mais toujours sur sa base) ?

    Je ne l’ai que depuis hier, mais cette « veilleuse » m’attire l’oeil…

    Enfin, je le répète, super ravie de mon achat !

  11. jeanne

    bjr,

    est-il normal svp que les voyants et que le bouton vert clean ne s’éteignent jms qd le irobot est sur sa base (même une fois rechargé) ? merci d’avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.