Conseils pour choisir son aspirateur robot : les 10 règles d’or à respecter

Les aspirateurs robots commencent à connaître un fort intérêt des grandes marques, au point qu’on voit naître une multitude de modèles chaque année pourvus de nombreuses fonctionnalités et caractéristiques différentes. Pas toujours évident de s’y retrouver…

Pour vous aider à faire votre choix, nous vous avons listé les 10 règles d’or à prendre en compte avant l’achat de votre aspirateur robot.

Avant de lire les 10 règles d’or, avez-vous réellement besoin d’un aspirateur robot ? Faites le point sur vos besoins en consultant cet article : Acheter un aspirateur robot ou non

1] Type de navigation en fonction de la superficie

On peut différencier deux types d’aspirateurs robots : ceux qui naviguent dans la pièce aléatoirement de manière plus ou moins intelligente (navigation aléatoire) et ceux qui savent exactement où aller et connaissent la configuration de votre maison (navigation méthodique).

Pour les aspirateurs robots à navigation méthodique (Neato, Hom bot…), on constate une autonomie d’1h à 1h40. En 1 heure, votre robot nettoiera environ 100m² en un cycle. Cependant, il s’agit d’une estimation moyenne car si votre pièce est encombrée ou si vous avez moquette et/ou tapis, votre aspirateur utilisera davantage d’énergie.
La plupart de ces robots ont l’avantage de revenir seul à leur base de chargement lorsqu’ils sont à cours de batterie et peuvent reprendre leur travail là où ils l’ont laissé une fois chargés ! Certains sont même capables d’effectuer cette opération deux fois consécutivement pouvant ainsi couvrir des surfaces supérieures à 250 m2. Mais attention ! A ce rythme, la batterie s’usera plus vite…

L’avantage de ce type de navigation est que le temps de nettoyage est plus rapide avec l’assurance que le robot passe partout.

Les aspirateurs à navigation aléatoire (Roomba, Deepoo…) disposent quant à eux d’une autonomie d’une à trois heures selon les modèles. Un robot à navigation aléatoire est capable de couvrir efficacement une surface allant jusqu’à 60m² environ (rapport variable en fonction de l’intelligence du robot). L’inconvénient  de cette navigation est que le robot  prend plus de temps pour nettoyer une surface par rapport aux robots à navigation méthodique.
Au-delà de 60m², il ne vous restera qu’un seul choix avec le Roomba 780 grâce à ses murs virtuels intelligents et son algorithme de navigation avancée.

Règle d’or n°1 : bien étudier le type de navigation en fonction de la superficie.

2] Les décibels

Il n’y a pas de miracle. Un aspirateur robot fait tout de même du bruit, mais nettement moins qu’un aspirateur classique. Les meilleurs aspirateurs du moment excepté le Hom-Bot de LG (Roomba, Neato ou le Kobold VR100) ne sont pas forcément très discrets.
Cependant, un aspirateur robot est autonome et peut fonctionner en votre absence ; le choix d’un aspirateur silencieux ne s’impose que lorsque vous comptez le faire travailler en votre présence. Dans ce cas, sachez qu’on peut tout à fait suivre une émission à la télévision avec un aspirateur qui fonctionne à 60dbs. Voici en vidéo un comparatif du volume sonore de quelques aspirateurs robots. Si votre choix s’oriente vers un aspirateur silencieux, je vous conseille le LG Hom-Bot Square.

Règle d’or n° 2 : choisir son aspirateur robot en fonction de sa manière de l’utiliser (en votre présence ou non).

3] Les barres de seuil et hauteur de tapis

En moyenne, un aspirateur peut franchir des obstacles de 1,5 cm de hauteur ; ce qui est largement suffisant pour les barres de seuil et tapis. Mais attention beaucoup d’aspirateurs n’en sont pas capables. Mesurez bien vos barres de seuil et consultez mon comparatif.

Règle d’or n°: mesurez la hauteur de vos barres de seuil et  tapis.

4] L’entretien des roulements et de la brosse centrale

Globalement, un aspirateur robot demande un minimum d’entretien : vider le bac à poussières, nettoyer les filtre et brosses. Cette dernière tâche est très importante car à chaque utilisation, les poils, cheveux, peluches s’incrustent dans les poils des brosses et doivent être retirés pour un nettoyage efficace. Certains robots sont plus faciles que d’autres à entretenir. Les brosses composés de poils demandent un entretien plus régulier que les brosses composées de lamelles en plastique. L’accès à la brosse peut parfois être difficile. Le temps d’entretien peut varier de 5 min à quelques secondes par semaine. A ce jour la seule brosse à ne pas nécessiter d’entretien grâce à ses lamelles en plastique est le Neato XV-15 (ou XV-14, XV-25).

Conseil numéro 4 : estimez  le temps que vous êtes prêt à consacrer à l’entretien.

5] La capacité du bac à poussières

Les bacs ont une capacité de 0,4l à 2,04l pour ceux possédant un réservoir supplémentaire à leur base (Deepoo D76 et Navibot 8980). Pour les grandes surfaces, ou les personnes possédant des animaux il est judicieux d’y prêter une attention particulière et de choisir un robot avec un bac à poussières qui pourra contenir toutes les saletés aspirées en un cycle.

Règle d’or n°5 : choisir la capacité du bac en fonction de la surface et de la saleté qui s’accumule chaque jour (animaux, enfants…).

6] La programmation

Rien de plus agréable que de rentrer chez soi et de retrouver sa maison propre ! Un luxe que vous offre la plupart des aspirateurs grâce à leur système de programmation.
Plusieurs types de programmations existent : programmation à retardement, programmation unique (même heure chaque jour) ou programmation différente chaque jour.

Conseil n° 6 : choisissez le robot qui proposera une programmation adaptée à vos besoins.

7] Gestion des obstacles

Les aspirateurs robots possèdent des détecteurs d’obstacles. Mais ils n’ont pas tous la même délicatesse avec ceux-ci.

Certains passeront à quelques millimètres quand d’autres iront à leur contact mais ralentiront avant. Tous ont des difficultés à voir des obstacles fins comme un pied de chaise, mais cela ne gêne en rien leur travail. Certains robots sont fournis avec un mur virtuel ou une bande magnétique qui les empêchent de s’approcher d’un endroit en particulier, ce qui permet de protéger les objets fragiles ou de délimiter des zones à ne pas nettoyer.

Noter que beaucoup de robots se coincent en montant sur des pieds de tabouret de ce type :

pied chaises

Règle n° 7 : choisissez votre robot en fonction de sa gestion des obstacles

8] La hauteur des meubles

Il peut arriver que la hauteur sur pied de vos meubles soit identique à celle du robot ce qui peut le bloquer s’il arrive à s’engouffrer sous le meuble. Ce critère a peu d’influence dans votre choix car vous avez plusieurs possibilités pour y remédier. Soit vous surélevez vos meubles, soit vous utilisez les murs virtuels ou bande magnétique pour l’empêcher de passer dessous.

Règle n° 8 : mesurer la hauteur sur pied de vos meubles.

9] Le filtre hepa

Vous êtes sujet aux allergies ? Optez pour des modèles avec filtres hepa ou élaborés ! Ces filtres d’une finesse microscopique permettent de capturer les particules de poussières jusqu’à 0,3 microns. Ils permettent ainsi un plus grand assainissement de la pièce et suppriment les allergènes. Pour une meilleure efficacité il ne faut pas oublier de les nettoyer et de les changer régulièrement.

Règle d’or n° 9 : adopter ces filtres hepa si vous êtes allergique à la poussière.

 10] Les enfants en bas âge

A partir du moment ou vos jeunes enfants son capables de se déplacer, immanquablement ils seront attirés par les robots. Ils aimeront monter dessus même s’ils ne fonctionnent pas et ils comprendront très vite comment les mettre en route. Pire, ils retireront le robot de sa base ce qui n’est pas vraiment une bonne chose pour la batterie.

Règle d’or n° 10 : si vous avez des enfants en bas âge, prévoyez d’installer votre robot dans une pièce où ils ne peuvent pas aller.

Vous êtes maintenant devenu incollable sur les aspirateurs robots et vous êtes prêts à choisir le votre : Classement et tests des aspirateur robots

boutique kelrobot

39 Comments

  1. jlouis 9 janvier 2016
    • Cédric Fenech 9 janvier 2016
  2. Sab79 19 septembre 2015
    • Cédric Fenech 19 septembre 2015
  3. Livia 25 août 2015
  4. sylvie 14 avril 2015
    • Cédric 14 avril 2015
  5. Sindy 18 février 2015
    • Cédric 18 février 2015
  6. cdarsac 16 novembre 2014
    • Cédric Fenech 16 novembre 2014
  7. mathilde 4 juin 2014
  8. delperdange 31 mai 2014
  9. Sylvie 27 janvier 2014
  10. colansoso 8 janvier 2014
  11. Thibaud 12 décembre 2013
  12. Lilyfalg 14 novembre 2013
    • Cédric Fenech 15 novembre 2013
  13. evelyne 27 octobre 2013
  14. marion parayre 6 octobre 2013
  15. nathalie 19 septembre 2013
  16. Annie 9 septembre 2013
    • Cédric Beck 10 septembre 2013
  17. Mélodie 8 août 2013
    • Cédric Beck 9 août 2013
  18. Mélodie 8 août 2013
    • Cédric Beck 8 août 2013
  19. Cédric 8 août 2013
  20. Mélodie 5 août 2013
  21. Missdu44 25 mai 2013
  22. muf 3 mars 2013
  23. Camille 22 janvier 2013
    • Cédric 23 janvier 2013
  24. ycorp 14 octobre 2012
  25. ahmed 10 octobre 2012
  26. Cédric 8 octobre 2012
  27. Jojo 8 octobre 2012
  28. Marie56 8 octobre 2012

Laisser un commentaire